Le marché français des centres d'appels dotés du CTI devrait connaître un véritable "boom".

Par 04 février 1999
Mots-clés : Smart city

Selon une étude réalisée par IDC, le chiffre d'affaires du marché français des centres d'appels dotés du couplage téléphonie informatique devrait passer de 600 millions de F en 1998 à 2,6 milliards ...

Selon une étude réalisée par IDC, le chiffre d'affaires du marché français
des centres d'appels dotés du couplage téléphonie informatique devrait
passer de 600 millions de F en 1998 à 2,6 milliards de F en 2000 et 4
milliards en 2002, soit une croissance de près de 203 %.
La partie logiciels et matériels devrait représenter 50 % de ce segment de
marché, l'autre moitié étant occupée par les services (conseil,
implémentation, formation).
Selon le cabinet d'études, le CTI représente le marché le plus dynamique
du centre d'appels. IDC prévoit que 22 600 centres d'appels seront équipés
de solutions CTI en 2002 (88 en 1999, 5 789 en 2000, 12 677 en 2001).
Les petites plates-formes de moins de 20 postes de travail représenteront
plus de 80 % des sites et les plateaux de 20 à 50 postes 15 %.
Le nombre de positions devrait, de leur côté, passer de 16 721 en 1998 à
50 992 en 1999, 121 045 en 2000, 228 040 en 2001 pour atteindre 370 460 en
2002.
Les secteurs d'activité utilisateurs du CTI se retrouveront au sein des
services (27 % de pénétration, contre 9 % actuellement), de l'industrie
(23 % contre 9 %) et du commerce (18 % contre 11 %).
(Centre d'appels - janvier-février 1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas