Marché français de l'hébergement : 820 millions d'euros en 2008 ?

Par 15 mars 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Le marché de l'hébergement devrait évoluer vers de nouveaux modèles, estime le cabinet de conseil Markess International, qui publie une étude sur les tendances à court terme pour la France. De...

Le marché de l'hébergement devrait évoluer vers de nouveaux modèles, estime le cabinet de conseil Markess International, qui publie une étude sur les tendances à court terme pour la France. De 700 millions d'euros fin 2005, le marché de l'hébergement pourrait atteindre 820 millions d'euros en 2008, dont 460 millions d'euros spécifiquement dédiés à l'hébergement d'applications.
 
Dans cette étude, menée auprès de 170 entreprises ayant recours à l'hébergement externe d'applications, Markess international estime que les cinq principales raisons qui motivent les entreprises sont la disponibilité de l'application, la garantie de secours et de reprise après sinistre, l'amélioration des performances et de la qualité de service, la recherche d'efficacité et l'amélioration de la sécurité.
 
Pourtant, seuls 36 % des entreprises interrogées confessent externaliser l'hébergement de leurs applications métier critiques ou stratégiques, alors que 64 % recourent à cette possibilité pour leurs sites Web ou portails non transactionnels. 49 % des entreprises interrogées évoquent la possibilité d'augmenter leurs dépenses en matière d'hébergement d'ici 2008. Cette croissance devrait profiter plus à l'hébergement externe d'applications (+ 8 %) qu'à l'hébergement d'infrastructures (+ 5 %).
 
Les hébergeurs purs voient l'émergence d'une concurrence incarnée par les SSII, qui proposent désormais dans le cadre de leurs contrats d'infogérance des solutions d'hébergement, ainsi que par les opérateurs de télécommunications.
 
Selon Emmanuelle Olivié-Paul, directrice de la recherche, "la convergence de plus en plus demandée par les entreprises utilisatrices (compétences applicatives métiers et infrastructures techniques) devrait encore intensifier la concurrence sur ce marché où de nombreux acteurs, aux compétences complémentaires, interagissent".
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas