Le marché français de la micro-informatique baisse au premier trimestre 2002

Par 24 avril 2002
Mots-clés : Smart city

Selon IDC, les ventes de micro-ordinateurs en France ont chuté de 4,8 % en volume au 1er trimestre 2002, avec 1 122 717 unités commercialisées et de 11,6 % en valeur (1 346 199 euros) ...

Selon IDC, les ventes de micro-ordinateurs en France ont chuté de 4,8 % en volume au 1er trimestre 2002, avec 1 122 717 unités commercialisées et de 11,6 % en valeur (1 346 199 euros). Malgré une baisse des prix des produits sur le marché professionnel et sur le marché grand public, le marché des desktops chute de 9,8 % en volume (835 328 unités vendues). IDC estime la décroissance en volume du marché des desktops hors EPP « plan d’achats pour employés » à 17 %. Le report d’un certain nombre d’investissements majeurs de la part des grands comptes explique cette chute. En valeur, le marché des desktops baisse de 22,3 % (776 701 euros) Le marché des portables progresse en volume de 15,1 % (251 885 unités vendues). Une forte demande des TPE/TPI et du grand public ainsi que les fortes baisses de prix sont à l’origine de cette croissance. Toutefois, à cause des baisses de prix, le marché des portables n’a progressé, en valeur, que de 8,3 % seulement (407 502 euros). Le marché des serveurs dans l’environnement Intel progresse de 5,3 % en volume (35 504 unités) et de 10,4 % en valeur (61 997 euros). En tête du marché français avec 165 025 unités vendues, NEC a enregistré une hausse de 27,9% en volume par rapport à l’an dernier. Sa part de marché est passée de 10,9 % au 1er trimestre 2001 à 14,7 % au 1er trimestre 2002. En seconde position, Compaq détient 14,3 % de parts de marché (soit – 2,3 points) avec 161 100 unités vendues. Ce résultat est dû à ses performances sur le marché des serveurs et sur celui des portables (+ 55 % par rapport à l’an passé). En 3ème place, Hewlett Packard enregistre une baisse en volume de 29,1 % (141 860 unités vendues) et une part de marché de 12,6 %, contre 17 % au 1er trimestre 2001. Dell, quant à lui, arrive à la 4ème place avec une part de marché de 10,4 % et une baisse en volume de 7,3 % (116 240 unités vendues). IBM arrive ensuite avec une chute en volume de 4 % (97 049) et une part de marché inchangée par rapport à l’an passé de 8,6 %. Les ventes de Fujitsu Siemens (6ème place) progressent de 13,2 % (62 482 unités vendues). Sa part de marché passe de 4,7 % au 1er trimestre 2001 à 5,6 % au 1er trimestre 2002. En 7ème position, Toshiba chute en volume de 19,3 % (46 050). Sa part de marché passe de 4,8 % à 4,1 %. Juste derrière, Apple progresse en volume de 8,3 % (40 610 unités). Sa part de marché s’élève à 3,6 % (contre 3,2 % l’année précédente). Continental Edison enregistre une légère hausse en volume de ses ventes de 1,2 % (33 103 unités vendues) et une part de marché de 3 % (2,8 % l’an passé). Enfin, Acer voit ses ventes en volume chuter de 21,1 % (29 175 unités vendues) et sa part de marché passée atteindre 2,6 %, contre 3,1 % l’an passé. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 24/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas