Le marché français de la micro-informatique enregistre au deuxième

Par 03 août 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

trimestre une croissance de 14,4 %. Selon IDC France, au cours du deuxième trimestre 1998, quelque 756 000 micro-ordinateurs ont été vendus, soit une progression de 14,4 % par rapport à la même pé...

trimestre une croissance de 14,4 %.
Selon IDC France, au cours du deuxième trimestre 1998, quelque 756 000
micro-ordinateurs ont été vendus, soit une progression de 14,4 % par
rapport à la même période de 1997, toutefois nettement inférieure à celle
du premier trimestre de 1998 (+ 23 %).
Toujours numéro un en France avec une part de marché de 17,9 % (15,7 % il
y a un an), Compaq-Digital progresse de 30,1 %. Gagnant un point de part
de marché
(9,2 %) par rapport au deuxième trimestre 1997, IBM connaît une
progression similaire. Packard Bell maintient ses positions (11,1 % du
marché) en progressant de 15,2 %. En revanche, Hewlett Packard recule de 6
% et perd deux points de parts de marché, passant de 12,4 % à 10,1 %.
Avec une croissance au deuxième trimestre de 63 %, Dell se classe
désormais juste derrière IBM (8 % du marché).
Ces constructeurs détiennent à eux cinq 56,3 % du marché français.
Directeur général d’IDC France, Eric Ochs précise “la vraie difficulté de
l’industrie du PC en France, c’est la gestion du flux dans le canal
distribution. La performance d’un trimestre n’est pas toujours
significative car tout le problème réside dans le stockage des machines”.
IDC table toujours sur l’ensemble de l’année sur une croissance du marché
de 17 %. Les constructeurs promettant des machines comprises entre 3 990 F
et 4 990 F pour la fin de l’année, les ventes devraient à ce moment là
s’envoler.
(La Tribune 28/07/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas