Le marché français de la téléphonie mobile devrait terminer 1998 avec

Par 11 mars 1998
Mots-clés : Digital Working

plus de 10 millions d'abonnés. Fin 1997, ce marché totalisait 5,69 millions d'abonnés. Le marché a enregistré en janvier un doublement du nombre d'abonnés mensuels par rapport à janvier 1997 (327 ...

plus de 10 millions d'abonnés.
Fin 1997, ce marché totalisait 5,69 millions d'abonnés. Le marché a
enregistré en janvier un doublement du nombre d'abonnés mensuels par
rapport à janvier 1997 (327 200 cette année, 138 700 un an plus tôt).
Cette tendance s'est poursuivie en février. En février, plus de 250 000
clients se seraient abonnés à l'un des trois réseaux (130 700 en février
1997). Les observateurs sont donc maintenant convaincus que la barre des
10 millions d'abonnés serait franchie dès la fin de cette année.
Les opérateurs, pour atteindre ces objectifs, vont devoir pousser la
segmentation du marché et des offres. Ainsi si Itinéris souhaite sortir du
"forfait tout compris" pour aller vers des offres plus adaptées aux
besoins de chacun, on estime chez Bouygues Télécom que "le forfait n'a pas
atteint sa phase de maturité ou de déclin", constat partagé par Cegetel
"le forfait demeure une formule pertinente et pérenne".
Avant la fin du semestre, Itinéris devrait modifier son offre Ola.
Baptisée Ola 2, cette offre proposerait deux nouveaux téléphones venant
remplacer ceux actuellement commercialisés (un Philips, un Alcatel). Selon
La Tribune, un appel d'offres serait en cours portant sur 900 000
appareils. Cette nouvelle offre serait commercialisée à la veille du
Mondial.
(La Tribune - 11/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas