Le marché français du disque atteint 1,3 milliard d’euros en 2002

Par 20 janvier 2003
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Selon les chiffres communiqués par le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP), 171 millions de disques et de vidéo musicales ont été vendus en 2002, représentant un chiffre d’affaires ...

Selon les chiffres communiqués par le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP), 171 millions de disques et de vidéo musicales ont été vendus en 2002, représentant un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros. Le marché français a progressé de 4,4 % en valeur et de 3,3 % en volume en 2002, contrairement aux autres grands marchés mondiaux. Toutefois, si les trois premiers trimestres de l’année ont enregistré une hausse des ventes, les ventes ont chuté au quatrième trimestre de 5,7 % par rapport à un très fort quatrième trimestre 2001 et en raison de la concurrence du DVD. Les artistes francophones, à l’origine de la bonne tenue du disque en France, occupent, comme en 2001, neuf des dix premières places pour les ventes d’albums. Le nombre d’albums commercialisé d’artistes francophones a progressé de 33 % entre 2 000 et 2002, soit 531 sur un total de 2 535 en 2002. Au cours de cette période, les ventes d’albums d’artistes internationaux ont progressé de 17 %, mais elles ont baissé de 6 % (1 463) entre 2001 et 2002. Avec 541 albums, le nombre de compilations a chuté en 2002 de 17 %. Au total, les ventes d’albums en France ont progressé en 2002 de 3,5 % en valeur et de 2,3 % en volume, celles des singles respectivement de 3,8 % et de 3,6 %. La baisse en valeur de 4,4 % du marché français en 2002 est dûe à la progression des ventes de DVD musicaux (+ 50 % avec 3 millions d’exemplaires). Les ventes de DVD musicaux en décembre 2002 avoisinent les 500 000 unités, cotnre 29 000 en décembre 2001. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 20/01/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas