Le marché français des télécommunications continue de progresser

Par 24 septembre 2002
Mots-clés : Digital Working

Selon l’Observatoire des marchés que vient de publier l’ART, l’ensemble du marché des télécommunications a progressé de 6 % en valeur et de 10 % en volume au 1er trimestre 2002 ...

Selon l’Observatoire des marchés que vient de publier l’ART, l’ensemble du marché des télécommunications a progressé de 6 % en valeur et de 10 % en volume au 1er trimestre 2002 par rapport au 1er trimestre 2001. Le chiffre d’affaires de l’ensemble du marché s’élève à 8 406 millions d’euros, en hausse de 5,8 % par rapport au 1er trimestre 2001 (7 945 millions d’euros). . La téléphonie et Internet représentent près de 80 % de ce chiffre (6,582 millions d’euros, + 3,6 %). La téléphonie mobile contribue à hauteur de 76 % (2 753 millions d’euros, + 14,5 %) à la croissance de l’ensemble du marché en valeur avec un taux de pénétration de 61,8 % de la population. La téléphonie fixe accuse un léger tassement de son chiffre d’affaires 3 537 millions d’euros, contre 3 659 millions d’euros au 1er trimestre 2001 (- 3,3 %). Les volumes de communications progressent en un an de 10,2 % : 64 672 millions de minutes, contre 58 703 millions de minutes au 1er trimestre 2001. L’Internet progresse de 41,6 % et la téléphonie mobile de 15,9 %. Les parts respectives de la téléphonie fixe, de l’Internet et des mobiles sont passées respectivement de 54,4 %, 27,6 % et 18 % au 1er trimestre 2001 à 45,6 %, 35,5 % et 18,9 % au 1er trimestre 2002. Un français a passé en moyenne, au cours du 1er trimestre 2002, 4 heures au téléphone (fixe et mobile) par mois, et plus de 2 heures sur Internet bas débit. Le nombre de SMS émis atteint 1,357 milliard de messages au 1er trimestre, soit pratiquement le double par rapport au 1er trimestre 2001. Chaque abonné envoie en moyenne 12,2 SMS par mois (66,1 % par rapport au 1er trimestre 2001). Les services d’interconnexion ont généré un chiffre d’affaires de 1 649 millions d’euros, en légère hausse par rapport au 1er trimestre 2001 (+ 0,7 %). En revanche, les volumes ont augmenté, en un an, de 20,8 % : 26 638 millions de minutes, contre 22 043 millions de minutes un an plus tôt. Le trafic international entrant progresse de 11,8 % en valeur (280 millions d’euros) et de 3 % en volume (1 899 millions de minutes). Le nombre de cartes prépayées progresse de 6,3 % au 1er trimestre 2002, en raison de la vente d’un grand nombre de cartes promotionnelles (près de 1,2 million). 9 298 454 cartes prépayées ont été vendues au 1er trimestre 2002. La publiphonie poursuit sa baisse sur un an, tant en valeur (- 9,5 %) qu’en volume (- 18,7 %). Le parc de publiphones régresse de 1,6 % (212 975 publiphones fin mars 2002). (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 24/09/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas