Le marché des mobiles est le plus dynamique des services de télécommunications.

Par 09 mars 1999

Selon la neuvième édition "des chiffres clés et indicateurs des télécommunications mondiales", de l'Omsyc, le marché des mobiles a crû annuellement de 34,4 %. Au cours des six dernières années, ce m...

Selon la neuvième édition "des chiffres clés et indicateurs des
télécommunications mondiales", de l'Omsyc, le marché des mobiles a crû
annuellement de 34,4 %. Au cours des six dernières années, ce marché a été
multiplié par six pour atteindre en 1998, 176 milliards de dollars.
Avec une part de 30,3 %, l'Amérique (incluant le Brésil, le Canada, les
Etats-Unis, le Mexique) arrive en tête, suivie par l'Asie (Chine, Inde,
Japon) 29,3 %, l'Union européenne (23,4 %) et le reste du monde (17 %).
Alors que la part de l'Amérique était de 43 % en 1992, elle régresse au
profit de l'Asie (15,9 % en 1992).
Fin 1998, l'Omsyc dénombre 269 millions d'abonnés, soit une proportion de
46 habitants pour 1 000, contre 4 pour 1 000 en 1992.
Avec 80 millions de terminaux, l'Amérique possède le plus important parc
de radiotéléphones devant l'Union européenne (79,1 millions de
radiotéléphones).
Désormais, avec 1,75 million de nouveaux abonnés connectés tous les mois
en 1998, l'Asie est la région la plus dynamique, devant l'Union européenne
(1,3 million), l'Amérique (1,28 million) et le reste du monde (930 000).
(Stratégies Télécoms & Multimédia - 26/02 au 05/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas