Le marché mondial du disque plutôt stable en 2004

Par 23 mars 2005

Les ventes de musique enregistrée se sont stabilisées en 2004. Vendue sur supports physiques, la musique a décliné de 1,3 % en valeur en 2004, à 33,6 milliards de dollars. L'année dernière est...

Les ventes de musique enregistrée se sont stabilisées en 2004. Vendue sur supports physiques, la musique a décliné de 1,3 % en valeur en 2004, à 33,6 milliards de dollars . L'année dernière est donc marquée par la meilleure performance enregistrée sur les cinq dernières années, grâce au nouveau succès des DVD musicaux et à l'émergence de la musique en ligne et du téléchargement de sonneries sur téléphones portables.

Les 10 albums les plus vendus dans le monde ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 14 % en 2004. Les 50 premiers ont gagné 8 % en valeur. Enfin, les huit albums les plus vendus se sont vendus à plus de cinq millions d'exemplaires en 2004. Il s'agit de Confessions (Usher), Feels Like Home (Norah Jones), Encore (Eminem), How To Dismantle An Atomic Bomb (U2), Under My Skin (Avril Lavigne), Greatest Hits (ceux de Robbie Williams et ceux de Shania Twain) et enfin de Destiny Fulfilled (Destiny's Child).

Le téléchargement légal de musique sur Internet a également enregistré une bonne activité, avec plus de 200 millions de titres vendus sur l'année aux Etats-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. C'est dix fois plus qu'en 2003 ! La tendance semble se poursuivre en 2005, puisque sur les deux premiers mois de l'année, les ventes de musique numérique aux Etats-Unis ont plus que doublé par rapport à la même période un an plus tôt.

Si l'Ifpi (International Federation of the Phonographic Industry) rapporte que la piraterie continue d'être un fléau en Europe continentale et en Asie notamment (les plus mauvais élèves étant l'Espagne, la Suède, la Finlande, la Corée du Sud et la France), l'organisation se félicite de la performance des marchés britannique et américain. Dans ces deux régions, les ventes de CD en volume ont augmenté de respectivement 2,8 et 4,5 %.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas