Marché des serveurs : progression de 8,1 %, IBM et HP en tête

Par 24 novembre 2005
Mots-clés : Smart city

Dixième trimestre consécutif de croissance pour le marché des serveurs selon le cabinet d'études IDC (International Data Corporation), qui vient de publier ses données trimestrielles. Le marché...

Dixième trimestre consécutif de croissance pour le marché des serveurs selon le cabinet d'études IDC ( International Data Corporation ), qui vient de publier ses données trimestrielles. Le marché mondial des serveurs a progressé de 8,1 % au troisième trimestre 2005, principalement porté par les solutions bon marché.

IBM conserve sa position de leader, avec 32,3 % du marché total des serveurs en valeur, contre 31,6 % un an plus tôt. Arrivent ensuite Hewlett Packard, avec 27,8 % contre 26,7 % en 2004, puis Dell (10,5 %), Sun Microsystems (8,7 %) et Fujitsu/Fujitsu-Siemens (6,1 %).

Les revenus du secteur des serveurs atteignent 12,49 milliards de dollars sur le trimestre, contre 11,555 milliards un an plus tôt. Les serveurs les moins chers, à moins de 25 000 dollars l'unité, sont l'un des principaux moteurs de cette croissance. Les revenus qu'ils génèrent ont augmenté de 14,8 %. A l'inverse, les serveurs hauts de gamme, dont le prix est supérieur à 500 000 dollars, sont en recul pour le quatrième trimestre consécutif : IDC constate un recul de 1,2 % sur le troisième trimestre.

Côté logiciel, les ventes de serveurs équipés de systèmes Linux ont progressé de 34,3 %, ce qui représente le treizième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres pour les serveurs estampillés du célèbre pingouin.

Un phénomène qui n'a pas empêché Microsoft de se hisser pour la première fois, à la première place : les serveurs commercialisés sous Windows représentent 4,6 milliards des ventes totales du secteur, une progression de 3 % sur un an. Enfin, les serveurs équipés d'Unix représentent 32 % des revenus trimestriels globaux, soit une baisse de 0,4 % sur un an.

(Atelier groupe BNP Paribas - 24/11/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas