Le marché des services de télécommunications en 2001

Par 13 juin 2002
Mots-clés : Digital Working, Europe

L’ART vient de publier les résultats de la 8ème édition de l’enquête menée chaque trimestre auprès des opérateurs de télécommunications. Cet Observatoire porte sur les résultats du 4ème trimestre ...

L’ART vient de publier les résultats de la 8ème édition de l’enquête menée chaque trimestre auprès des opérateurs de télécommunications. Cet Observatoire porte sur les résultats du 4ème trimestre 2001 et sur l’ensemble de l’année. Au 4ème trimestre 2001, les recettes globales des opérateurs s’élèvent à 8,496 milliards d’euros, en hausse de 5,8 % par rapport au 4ème trimestre 2000. Sur l’ensemble de l’année, les recettes atteignent 32,780 milliards d’euros, en progression de 10,6 % par rapport à 2000. La téléphonie fixe génère un chiffre d’affaires trimestriel de 3,646 milliards d’euros et sur l’année de 14,436 milliards d’euros (- 1,3 %). La fourniture d’accès à Internet des opérateurs titulaires d’une licence représente un chiffre d’affaires en 2001 de 1,161 milliard d’euros, contre 731 millions en 2000 (+ 58,8 %). La téléphonie mobile représente un chiffre d’affaires de 9,876 milliards d’euros en 2001, contre 7,789 milliards en 2000 (+ 26,8 %). La téléphonie fixe et la téléphonie mobile représentent près de 16,3 milliards de minutes en 2001, soit 45 heures de téléphone par an et par habitant et 20 h à surfer sur Internet bas débit, contre respectivement 44 h et 9 h en 2000. Le marché de l’interconnexion atteint en 2001 près de 7 milliards d’euros (+ 17 %), soit une croissance en volume de 37 %. Fin 2001, près de 8 millions de français ont présélectionné un opérateur concurrent de France Télécom, dont 5,1 millions pour la sélection appel par appel et 2,8 millions pour la présélection. En 2001, comme en 2000, Internet et la téléphonie mobile ont tiré la croissance du secteur avec des hausses des recettes respectivement de 59 et 27 % et des volumes de 114 et 25 %. En 2001, la téléphonie fixe ne représente plus que 50 % du marché, contre 65 % en 2000. En revanche, l’Internet représente 31 % du marché, contre 16 % en 2000. Les mobiles maintiennent leur part de marché par rapport à l’année précédente. Au 4ème trimestre 2001, les opérateurs de télécommunications ont vendus 21 milliards de minutes Internet, soit deux fois plus qu’au 4ème trimestre 2000. Enfin, le nombre de SMS envoyé au 4ème trimestre 2001 s’élève à 1,060 milliard de messages, soit une progression de 30 % par rapport au 3ème trimestre 2001 (811 000). La facture mensuelle moyenne s’établit au 4ème trimestre 2001 à 23,4 euros, soit une baisse de 11,4 % par rapport au 4ème trimestre 2000. Le volume de trafic mensuel moyen par abonné chute aussi sur un an de 5,6 %. Il passe de 117,1 minutes au 4ème trimestre 2000 à 110,5 minutes au 4ème trimestre 2001. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/06/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas