Le marché des services de télécommunications en France au 1er trimestre

Par 22 septembre 2000
Mots-clés : Digital Working

2000. L’ART vient de publier les résultats de la première enquête trimestrielle menée sur le marché des télécommunications auprès de l’ensemble des 96 opérateurs titulaires d’une licence au 31 mars...

2000.
L’ART vient de publier les résultats de la première enquête trimestrielle
menée sur le marché des télécommunications auprès de l’ensemble des 96
opérateurs titulaires d’une licence au 31 mars 2000.
Au 1er trimestre 2000, l’ensemble des services de télécommunications a
généré un chiffre d’affaires de 46,794 milliards de F, en progression de
26,5 % par rapport à 1999. la téléphonie fixe a réalisé un chiffre
d’affaires de 25,635 milliards de F (+ 25,5 %) et les services mobiles
12,310 milliards de F (+ 31,3 %).
Les volumes de communication ont également progressé au cours de ce
trimestre: 46,223 millions de minutes au total (+ 29 %), dont 37,970
millions de minutes pour la téléphonie fixe (+ 27,5 %) et 8,252 millions
de minutes pour les services mobiles (+ 38,5 %).
Les frais d’accès, les abonnements et les services supplémentaires comme
le signal d’appel, le renvoi automatique …) génèrent un chiffre d’affaires
de 8,395 milliards de F, en hausse de 26,3 % par rapport à 1999. Le parc
de lignes s’élève au 1er trimestre 2000 à 33 970 299.
Les communications nationales (hors communications fixes vers mobiles)
représentent respectivement 64,8 % des revenus et 91,9 % des volumes.
Comprenant essentiellement les communications au départ du réseau
téléphonique commuté de l’opérateur historique, les communications d’accès
à Internet augmentent fortement: le volume total des communications
d’accès à Internet au 1er trimestre 2000 représente 41,9 % de celui de
l’ensemble de 1999.
Les communications vers les mobiles progressent également (+ 32 %).
Fin mars 2000, le nombre d’abonnés à la sélection et à la présélection du
transporteur s’élève à 3 441 768.
Les cartes d’abonnés et les cartes prépayées ont réalisé un chiffre
d’affaires de 498 millions de F au 1er trimestre 2000, en hausse de 28,1 %
et généré 521 millions de minutes (+ 29,3 %). Le nombre de cartes
prépayées vendues au cours du trimestre, déclaré par les opérateurs,
s’élève à 18 867 411.
Les appels depuis les publiphones ont généré un chiffre d’affaires de 744
millions de F (+ 17,3 %) et 617 millions de minutes (+ 18,5 %). Au cours
du trimestre, le parc de publiphones en activité a baissé de 4,9 %,
passant de 243 274 fin 1999 à 231 500 fin mars 2000.
Le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile a progressé de 9,8 % par
rapport à la fin 1999 (22 645 600, contre 20 619 000), soit un taux
d’équipement fin mars de 37,7 %.
Le chiffre d’affaires des services avancés (numéros libre appel, numéros à
coûts partagés, numéros à revenus partagés) s’élève à 2,812 milliards de F
(+ 27,2 %). Il comprend désormais les appels en provenance des réseaux
mobiles vers ces services.
Le chiffre d’affaires des services associés au service téléphonique,
comprenant les ventes d’annuaires, les services de renseignements et les
recettes publicitaires liées aux annuaires s’élève à 2,323 milliards de F
(+ 19,5 %).
Les liaisons louées ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,826 milliards
de F (+ 26,4 %) et le transport des données de 722 millions de F (+ 26,2
%).
La fourniture d’accès à Internet, quels que soient les réseaux d’accès, et
les services associés, comme les recettes de publicité en ligne, le
commerce électronique et l’hébergement de sites ont généré un chiffre
d’affaires de 118 millions de F.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 22/09/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas