Le marché du WiMax au Japon devrait atteindre 1 milliard d'euros en 2012

Par 05 mai 2006
Mots-clés : Digital Working

La société d'études de marché japonaise ESP Reseach Institute a publié ses prévisions pour le marché d'une nouvelle technologie de télécommunication sans fil, le WiMax, pour la période de 2008 à...

La société d’études de marché japonaise ESP Research Institute a publié ses prévisions pour le marché d’une nouvelle technologie de télécommunication sans fil, le WiMax, pour la période de 2008 à 2012. La société estime que la taille du marché atteindra 149,3 milliards de yens (1 millions d’euros) en 2012. Ce marché devra probablement se partager entre un opérateur mobile actuel, un nouvel opérateur mobile et un fournisseur d'accès Internet. Le tout, grâce à l’injection importante d’aides publiques pour combler la fracture numérique.
 
Les prévisions ont été établies à partir d’interviews menées auprès des équipementiers concernés, et réalisées de février à avril 2006. Ces prévisions sont basées sur l’hypothèse selon laquelle 3 licences WiMax seraient attribuées par le ministère.
 
Plusieurs scénarii de cet essor ont été envisagés selon le type d’opérateurs obtenant ces licences. La répartition la plus probable serait l'attribution d'une licence à un opérateur mobile actuel, une autre à un nouvel opérateur mobile (NDLR : 3 nouvelles licences d’exploitation commerciale de téléphonie mobile ont été attribuées en novembre 2005), et une pour un fournisseur d'accès Internet.
 
Selon le rapport, la technologie WiMax devrait bénéficier d’importantes aides publiques pour aider à combler le fossé numérique, et à désenclaver les zones rurales. Mais, si le marché était effectivement composé de ces acteurs, l’évolution possible serait de 19,2 milliards de yens (134,7 millions d’euros) de chiffre d’affaire en 2008, 41,9 milliards de yens (293,9 millions d’euros) en 2009, 90,9 milliards de yens (647 millions d’euros) en 2010, puis 149,3 milliards de yens (1 milliards d’euros) en 2012.
 
Le marché devrait connaître la plus forte croissance si deux opérateurs mobiles actuels et un fournisseur d'accès Internet sans fil, sont choisis pour la licence WiMax, et que des aides publiques viennent s'ajouter. Dans ce cas, le marché du WiMax atteindrait les 192,8 milliards de yens (1,3 milliards d’euros) en 2012. ESP Research Institute indique toutefois une probabilité est assez faible (probabilité : 2/6) pour qu'une telle répartition se produise.
 
Si le marché était composé d’un nouvel opérateur mobile et de deux fournisseurs d'accès Internet, ce qui est la deuxième répartition la plus probable, le marché du WiMax pourrait atteindre 79,6 millions de yens (557 millions d’euros) en 2012.
 
Même avec le scénario le moins probable, soit une attribution des licences à un seul opérateur actuel et deux nouveaux opérateurs mobiles, ce marché atteindrait une taille de 147,6 milliards de yens (1 milliards d’euros) en 2012.
 
Jap'Presse
Partenaire de l'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 05/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas