Les marchés chinois de la téléphonie mobile et des PC pourraient souffrir du SRAS

Par 21 mai 2003
Mots-clés : Smart city

Le SRAS semble avoir une influence sur la croissance du marché chinois des nouvelles technologies. La téléphonie mobile, dont les ventes sont à la hausse depuis plusieurs trimestres, pourrait ...

Le SRAS semble avoir une influence sur la croissance du marché chinois des nouvelles technologies. La téléphonie mobile, dont les ventes sont à la hausse depuis plusieurs trimestres, pourrait connaître une contraction de ses résultats pour le trimestre en cours. De plus, les prévisions pour le marché des PC sont d’ores et déjà revues à la baisse.

China Mobile, premier opérateur mobile au monde en terme d’abonnés, a annoncé une hausse du nombre de ses clients en avril par rapport à mars, passant de 123,81 millions à 125,51 millions. Le marché est donc toujours en augmentation, mais la croissance atteint juste 1,37 %, contre 1,67 % entre février et mars.

Le deuxième opérateur de téléphonie mobile du pays, China Unicom, se trouve dans la même position. Le nombre de ses abonnés augmente entre mars et avril, passant de 64,91 millions à 66,64 millions. Mais la croissance ralentit : elle était de 2,84 % en mars, contre 2,67 % en avril.

Le marché des ordinateurs personnels ne semble pas être mieux loti. Le cabinet d’études technologiques IDC vient d’annoncer qu’il pourrait être en recul au deuxième trimestre, alors qu’il annonçait précédemment une hausse de 11 % pour cette période. Legend Group, le plus grand fabricant chinois de PC, prévoit toujours une croissance de ses ventes.

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/05/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas