Les marketeurs intègrent doucement les réseaux sociaux à leurs stratégies

Par 26 mars 2012
Réseaux sociaux et tours

Si le courrier, le site et le mail continuent de faire partie de la panoplie type, les marketeurs sont de plus en plus nombreux à y ajouter les réseaux sociaux. Cela, même s'ils n'en mesurent pas encore vraiment le retour sur investissement.

Les réseaux sociaux, élément récurrent de la stratégie marketing des entreprises ? Une enquête menée auprès de sa clientèle par SourceLink, une agence de Marketing Direct, montre que 64% des répondants utilisent déjà les sites collaboratifs en tant que partie intégrante de leur stratégie marketing, un phénomène qui devrait s'accentuer. Mais cela ne veut pas dire que les autres canaux sont peu à peu délaissés. Etonnamment, la priorité des professionnels en 2012 devrait être le papier, et toutes les opérations de "direct mail". Suivent ensuite la présence en ligne avec un site et l'email. Les initiatives via les réseaux sociaux venant en dernier.

Du multicanal, sous conditions

Résultat : les marketeurs ont de plus en plus envie de mettre au point des initiatives sur plusieurs canaux. Cela, à partir du moment où ces stratégies leur permettent d'atteindre leurs objectifs : fidélisation client, conquête de nouveaux prospects et rentabilisation de ces derniers. Ainsi, 69% des sondés reconnaissent qu'il est impératif de faire des efforts dans le domaine du multicanal et 56 % expliquent que cela fait partie intégrante de leur stratégie. Et ce, même si les actions menées en ce sens n'ont pas encore été à la hauteur des attentes pour 66% des sondés.

Mieux centraliser l'information

Pour les responsables interrogés, une des raisons est que les opérations menées ne sont pas encore suffisamment liées et ne permettent pas forcément d'obtenir une meilleur connaissance du client. Pour construire une relation forte de durable, ils jugent qu'il est nécessaire d'avoir une base de données centralisée pour optimiser l'approche multicanal. Etre à l'écoute et entretenir un dialogue constructif avec ses clients resteront les clés pour atteindre les objectifs de commercialisation. Ainsi 60% des répondants affirment qu'ils exploitent actuellement l'intelligence client ou sont intéressés à le faire en 2012.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas