Marketing : intérêt pour le 2.0 et le mobile, mais pas encore de stratégie

Par 09 février 2009 2 commentaires
Mots-clés : Future of Retail

Annonceurs et marketeurs ont conscience de l'importance d'investir les réseaux sociaux. Le mobile retient aussi leur attention. Seul problème : ils sont nombreux à ne pas avoir encore élaboré de stratégie.

Pour la moitié des cadres du marketing et de la publicité, deux éléments perturbent fortement les stratégies traditionnelles de publication : la diminution drastique des sommes allouées à la publicité et la transformation des téléphones portables en véritables ordinateurs personnels. Voilà ce que rapporte le cabinet KPMG, qui a effectué une enquête auprès de plus de deux cents professionnels. Résultat : 75 % des cadres prédisent que les annonceurs vont déplacer au moins un quart de leurs dépenses des canaux traditionnels vers les réseaux sociaux et les plates-formes mobiles dans les cinq prochaines années. Reste que si les professionnels ont pris conscience de la nécessité de se tourner vers de nouveaux formats, ils n'ont pas forcément encore réfléchi aux moyens de le faire. Pour les trois cinquièmes des cadres interrogés, à peine une agence de pub sur trois a déjà une stratégie à soumettre à ses clients.
Des stratégies à déployer
Du côté des éditeurs de contenu, ils seraient moins d'un quart à proposer du contenu lisible au format mobile. C'est en tout cas ce que rapporte la majorité des cadres qui ont répondu à l'étude. Rien de catastrophique cependant : pour près de neuf sur dix d'entre eux, le rythme va s'accélérer sur les deux prochaines années. D'autant que cette prise de conscience est relativement récente. Pour près de la moitié des personnes interrogées, c'est le succès des médias sociaux pendant la campagne présidentielle américaine qui leur a donné la preuve que ces réseaux attirent désormais de larges franges de la population. Et deviennent donc des supports de publication idéaux. Côté mobile, le meilleur moyen de cibler les possesseurs de plus en plus nombreux d'un téléphone disposant d'un accès au web et d'un système GPS n'est pas le simple affichage de bannières mais la publicité géolocalisée.
Réseaux sociaux sur le Net et publicité géolocalisée sur le mobile
Le développement de jeux et de vidéos publicitaires est aussi considéré comme un moyen satisfaisant de communiquer sur ce nouveau support. "Le social networking et le marketing mobile ne sont que deux manifestations des nouvelles formes de publication qui commencent à émerger dans le secteur du marketing. Elles montrent à quel point le marché sera complet à l'avenir", souligne Brian Hughes, associé chez KPMG. "Non seulement ces nouveaux supports de publication vont susciter un engouement de plus en plus marqué de la part des annonceurs, mais ils vont également attirer l'attention des investisseurs". L'enquête a été menée en collaboration avec AlwaysOn, société d'investissement dans les nouveaux médias.

Haut de page

2 Commentaires

C'est le manque de pratique du web 2.0 qui fait qu'ils n'ont pas encore de stratégie déterminée. Les communicants doivent pratiquer davantage ces nouveaux supports pour en comprendre les mécanismes. Le train est déjà en marche, il ne faut pas le rater !

Soumis par Rodolphe Champagne (non vérifié) - le 09 février 2009 à 22h04

Certaines sociétés ont compris les enjeux du mobile et touchent du doigt des stratégies marketing prometteuses : www.pariscomlight.fr voir article du 3 fev

Soumis par Julie Navarro (non vérifié) - le 10 février 2009 à 12h19

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas