Le marketing sur mobile oui, mais pas sans cahier des charges

Par 30 octobre 2009 3 commentaires
Mots-clés : Future of Retail

Communiquer sur les téléphones portables permet de personnaliser le discours, et d'atteindre le consommateur en tous lieux. Mais certaines étapes doivent être respectées pour une campagne réussie.

Plus de 80 % des consommateurs de moins de trente cinq ans se disent prêts à interagir avec les marques via le mobile. En revanche, 2 % seulement des entreprises leur proposent cette possibilité, note Oxygen8 Communications dans une étude. Selon cette dernière, il devient urgent pour les entreprises de ne pas négliger ce canal de communication, qu'elle considère capable de séduire les individus en situation de mobilité et générer de nouvelles sources de revenus. Pour aider les compagnies à adopter une stratégie marketing efficace sur téléphone portable, l'agence énonce plusieurs recommandations. Tout d'abord, le mobile permet de communiquer avec le client de manière plus personnalisée. Et du coup de mieux adapter les messages et le contenu marketing.
Adapter le message au petit écran
Pour ceci, suivre les habitudes de navigation de l'utilisateur qui a donné son accord ou encore utiliser des services basés sur sa localisation peut s'avérer nécessaire. Les entreprises doivent également prendre en considération les spécificités de l’Internet mobile : l'utilisateur accède au contenu via un tout petit écran. Il faut donc lui permettre d'accéder au contenu de manière directe. "Par exemple, une chaîne de télévision peut afficher sa programmation pour la soirée", explique à L'Atelier Colin White, le PDG de Oxygen8 UK. "Le client ne doit pas perdre de temps à chercher telle ou telle information, en zoomant et dézoomant la page...". Autre conseil : exploiter les avantages de l'e-commerce. Une partie de la population ne dispose toujours pas de carte bancaire, comme les adolescents.
Utiliser le payement mobile
Proposer un paiement via mobile permettra de joindre facilement ce marché. Mais aussi de générer des revenus supplémentaires. Autre point à ne pas oublier : la communication par téléphone ne doit pas être envahissante. "Les entreprises doivent respecter le fait que la relation qu'a l'utilisateur avec son portable est très personnelle. En abusant d'elle, vous perdez le consommateur". Selon l'agence, les freins techniques à la mise en place de campagnes marketing mobiles s'amenuisent. Les combinés embarquent de plus en plus des systèmes de géolocalisation, un accès au web, ou encore des écrans plus grands et plus intuitifs. Enfin, Oxygen8 Communications souligne la généralisation des abonnements Internet mobile illimités. Reste que l'étude est à prendre pour ce qu'elle est : c'est-à-dire réalisée par un éditeur de solutions mobiles pour entreprises.

Haut de page

3 Commentaires

c'est l'idée que nous défendons: considérer enfin le mobile à part entière avec une démarche marketing complète composé d'un brief, d'une reflexion sur la complémentarité des outils médias et hors médis de l'entreprise. Le marketing mobile ne se résume pas à la création d'une appli ou d'un web site optimisé iPhone pour en avoir une "comme tout le monde".
www.marketing-mobile.info

Soumis par florence JACOB (non vérifié) - le 31 octobre 2009 à 11h01

J'espère que les annonceurs et leurs agences de marketing ne transformeront pas le mobile en culdesac à messages commerciaux, comme ils l'ont fait pour l'e-mail, obligeant le législateur à réguler les pratiques de la profession.

Soumis par Guillaume (non vérifié) - le 02 novembre 2009 à 16h32

A voir également cette solution de commerce mobile qui aborde certains des points traités dans cet article : http://www.jaay-commerce.com

Soumis par Julien (non vérifié) - le 09 novembre 2009 à 14h41

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas