M-marketing : opportunités à saisir dans les services connexes au paiement mobile

Par 28 août 2013 1 commentaire
paiement mobile

Selon un rapport sur l’état des lieux du paiement mobile, les marketeurs devront profiter des demandes des consommateurs et multiplier des offres liées à l’aspect hors-paiement des portefeuilles mobiles.

Avec Passbook (application qui englobe dans une seule application cartes de fidélités, coupons de réductions, titres de transports), Apple a sans doute montré le chemin de la réussite dans le domaine du paiement mobile. Dans un dossier publié l’an dernier par L’Atelier, les spécialistes interrogés à l’occasion suggèraient déjà que le succès du m-paiement passerait par des services connexes. Aujourd’hui, Vibes, un fournisseur de solutions de marketing mobile, confirme cette tendance via un rapport intitulé « Mobile Wallet Consumer Report – Non-payment opportunities for marketers », indiquant que les détaillants pourraient profiter de la forte demande des consommateurs pour les fidéliser au travers de services d’ordre promotionnel et organisationnel.

Comment les consommateurs perçoivent-ils le portefeuille mobile ?

Vibes a demandé à 1, 000 propriétaires de smartphones de définir leur portefeuille mobile type et seulement 27% d’entre eux en ont appréhender le concept complet : un endroit conçu pour contenir et organiser de l’argent mais également d’autres informations connexes, telles que le numéro des cartes de fidélités, les billets d’embarquement, etc. Néanmoins la majorité des interrogés a confirmé qu’elle aurait un regard positif sur un commerçant si ce dernier lui offrait un véritable portefeuille mobile. Parallèlement, 44% des non-utilisateurs pensent qu’un tel outil leur permettrait d’améliorer leur expérience d’achat en magasin.

Que signifie tout cela pour les détaillants ?

Pour Jack Philbin, co-fondateur et directeur générale de Vibes, le passbook d’Apple et Google Wallet offrent aux consommateurs la possibilité de personnaliser l’organisation leurs smartphones selon leurs propres besoins et créent ainsi une énorme opportunité pour les détaillants de varier les propositions commerciales et d’éduquer leurs clients sur la façon de profiter de cet outil. Contrairement aux idées reçues, l’application mobile n’est pas le seul canal de distribution des offres commerciales, elle se positionne en effet derrière et les courriers électroniques (46%) et même les messages téléphoniques (20%).

 

Haut de page

1 Commentaire

Alors expliquez moi pourquoi Google a débarqué les promos et carte de fidélité de son Google Wallet ?

Soumis par Dominique PALACCI (non vérifié) - le 29 août 2013 à 18h13

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas