Marketing: le retour au traditionnel pour un futur innovant ?

Par 21 janvier 2013 Laisser un commentaire
back to basics

Pour atteindre une plus large audience et se démarquer de ses concurrents, l'entreprise devrait innover en appliquant les techniques traditionnelles.

Selon Forrester, on attend pour 2013 une augmentation du budget marketing consacré au numérique de plus de 20% par rapport aux autres types de marketing. L'institut de recherche estime d'ailleurs que les investissements dans le secteur devraient s'élever à plus de 50 milliards de dollars. Et la raison de cette augmentation réside dans la nécessité d'améliorer la « brand experience », l'expérience qui rend l'entreprise singulière aux yeux du client, auprès des consommateurs. Cela, les entreprises l'ont bien compris. Mais étonnamment, ce que propose Forrester pour atteindre cet objectif est le retour aux fondamentaux du marketing pour aller de l'avant.

Du marketing classique aux portées digitales>

Tout comme le marketing classique, Forrester insiste donc sur le fait de « regrouper » les forces pour mettre en marche la stratégie d'innovation. Ainsi, l'institut de recherche propose la création d'un groupe multifonctionnel comprenant les pôles marketing, recherches et informatiques, mais également de faire participer à tous les niveaux les différentes parties prenantes. Parmi les tendances pour l'année 2013, on retrouve également la nécessité de mettre en avant sa valeur ajoutée. Une stratégie tout ce qu'il y a de plus classique mais qui, toutefois, doit prendre en compte le digital. Forrester propose ainsi 2 grands axes qui méritent l'attention des marketeurs. Tout d'abord, il faudra s'attaquer en 2013 au marketing de contenu. Et les marketeurs sont, en effet, attachés à cette tendance puisqu'il sont 86% à proposer ce type de contenu qui va au delà des simples promotions ou bénéfices. Et pour cela, rien de tels que les réseaux sociaux.

Un retour au traditionnel à l'image des consommateurs

Le second axe à exploiter, selon le rapport Forrester, serait le retour vers le commerce de détail afin de créer une expérience unique entre le online et le offline. Et il prend pour exemple le récent « flagship store » de Burberry, un magasin où la technologie est particulièrement présente et qui ressemble à son site internet. Et l'idée est bonne quand on sait qu'en France, les enseignes « classiques » suscitent de nouveau un certain engouement à la différence des sites de commerce électronique. Quoi qu'il en soit, le retour au fondamentaux du marketing est une tendance qui semble toucher tous les domaines, puisque nous avons pu constater récemment que les Français se tourneraient de plus en plus vers les médias traditionnels, comme la télévision, pour avoir des informations.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas