Les marques restent en marge des utilisations de LinkedIn

Par 03 juillet 2014
LinkedIn

Une étude Forrester met en avant une mauvaise utilisation du potentiel de LinkedIn en matière de social marketing par les marques.

Nombreux sont les utilisateurs de LinkedIn qui pensent que le réseau social n'a d'utilité que pour relier les membres d'une communauté professionnelle. Or, ce constat montre que la plupart des membres du média social ignorent tous les ressorts du réseau dans le domaine du marketing. Les marques par exemple n’intègrent pas assez LinkedIn dans leurs stratégies de marketing digital. Seuls 13 % des responsables marketing des entreprises y ont recours. De fait, un tel investissement peut paraître inutile aux vues de l'activité des utilisateurs, puisque moins de la moitié (parmi les américains sondés) s'abonnent et suivent les publications des marques sur LinkedIn contre 70% pour le géant Facebook.

De sérieux concurrents en matière de social marketing

Si le nombre d'abonnés à LinkedIn (plus de 300 millions de membres à travers le monde) ne fait pas le poids face au flot de membres Facebook (plus d'un milliard), le nombre d'utilisateurs actifs vis à vis des marques est proportionnellement bien inférieur sur le site de réseaux professionnels. En effet, le sondage effectué auprès des américains permet d'établir qu'ils suivent en moyenne 9 marques sur LinkedIn alors qu'ils en suivent 14 sur Facebook. Le temps passé sur le site ou l'application LinkedIn n'est pas innocent dans ce rapport de force, puisque l'étude relève que seuls 21% des membres de LinkedIn s'y connectent au moins une fois par mois, là où 70% des utilisateurs Facebook dépassent une seule connexion mensuelle.

Proposer des contenus axés usage professionnel

Ce niveau de fréquentation complique la mise en place par les marques d'une relation avec les utilisateurs. Pour le cabinet d’études Forrester, LinkedIn ne doit pas être perçu comme un outil destiné à construire du lien social. Pour s'adapter aux usages qui sont faits de LinkedIn aujourd'hui - la connexion entre personnes aux centres d’intérêts professionnels communs (même métier, même entreprise, même secteur…)  -, les marques doivent apporter aux utilisateurs des solutions qui les aident dans leur environnement professionnel ou sponsoriser la création de groupes d’intérêts proches de leur secteur d’activité. C'est seulement ainsi qu'elles pourront profiter des avantages propres à LinkedIn. Potentiel non négligeable puisque ce réseau affirme drainer une communauté de membres particulièrement éduquée, influente et au fort pouvoir d'achat.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas