Martian Technology : une start-up américaine qui invente la « maison Wi-Fi »

Par 18 avril 2003

Après l’échec des terminaux BlueTooth, jugés trop chers et plus compliqués que prévu à utiliser, la technologie Wireless Fidelity (Wi-Fi) va-t-elle rendre enfin possible le rêve d’une maison...

Après l’échec des terminaux BlueTooth, jugés trop chers et plus compliqués que prévu à utiliser, la technologie Wireless Fidelity (Wi-Fi) va-t-elle rendre enfin possible le rêve d’une maison entièrement connectée ? De jeunes sociétés américaines ou canadiennes, comme Martian Technology ou ViXS, en sont convaincues.Avec moins de 100 000 dollars de fonds d’amorçage, Steve Dossick, président de la petite société Martian Technology (10 employés), veut se servir de la croissance des infrastructures sans-fils et de la gratuité des licences Wi-Fi (802.11b,…) pour proposer un système qui puisse stocker et diffuser dans la maison des fichiers musicaux MP3, des photos numériques, de la vidéo, des jeux en ligne…In-Stat/MDR, un cabinet d’études de marché, explique qu’aux Etats-Unis déjà près 11 millions de hubs Wi-Fi sont connectés haut-débit au réseau IP, et que ce nombre devrait tripler dès 2005. De fait, la popularité de Wi-Fi est devenue telle que « les gens sont prêts à l’utiliser pour d’autres applications que le simple transport de données » ajoute un analyste du cabinet.Pour la vidéo à la demande, des versions de Wi-Fi encore plus puissantes que la plus usitée (802.11b), seront utilisées : le 802.11a et le 802.11g qui ont une capacité de transmission de 54 Mégabits secondes contre « juste » 11 Mégabits seconde pour le 802.11b.(Atelier groupe BNP Paribas – 18/04/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas