Mc Kinsey identifie trois nouveaux types de consommateurs

Par 10 août 2011
digital junkies

Une étude de l'Institut McKinsey souligne les changements profonds que les nouvelles technologies ont induit dans nos modes de consommation. Pour les entreprises, cela implique une adaptation rapide, au risque de se faire distancer.

Les nouvelles technologies imposent un profond changement à la société, et s’ancrent profondément dans les mœurs de celle-ci. Elles sont ainsi à l’origine de nouveaux types de comportements, incitant ainsi les entreprises à modifier en profondeur leurs stratégies marketing dans le domaine. 
C’est ce que tendrait à démontrer une étude menée par l’Institut Mc Kinsey menée auprès de 100 000 consommateurs américains. Selon celle-ci, plus de 50% des utilisateurs d’Internet américains seraient des utilisateurs réguliers de nouvelles technologies (réseaux sociaux, tablettes, Smartphones…), ce qui représente une augmentation de 18% par rapport à 2008.

De nouveaux types de consommateurs apparaissent…

Au cours de l’étude, l’Institut identifie trois types de consommateurs : les «digital junkies », accros aux nouvelles technologies,  les «digital communicators», très présents sur les réseaux sociaux, ainsi que les  «video digerati», qui utilisent avant tout internet pour accéder à du contenu vidéo. 
La croissance de ces trois classes de consommateurs trouve son origine dans les opportunités offertes par les nouvelles technologies. Ainsi, Facebook favorise-t-il la communication, quand les smartphones sont désormais vus comme des outils multifonction aux potentialités illimitées. Enfin, la télévision en ligne impose une concurrence croissante au marché télévisuel dit «classique ».
C’est donc fort logiquement que les consommateurs «uniques», à savoir ceux qui n’utilisent qu’un type d’outil digital (consoles vidéos, e-mails…) voient leur nombre diminuer rapidement.

...qui nécessitent une nouvelle approche marketing

Plus largement, et du fait de ces modifications dans les habitudes de consommation, les entreprises sont désormais forcées de faire évoluer leurs stratégies marketing. Celles-ci s’orientent ainsi vers le story-telling et le bouche à oreille, pour profiter au maximum des opportunités offertes par les réseaux sociaux. De même, les smartphones représentent une source de profits non-négligeable, à condition de développer des contenus pratiques, bien désignés, et faciles à utiliser.  Enfin, réussir à employer la télévision en ligne comme médium de publicité représente l’un des enjeux majeurs du marché publicitaire mondial.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas