MCI- WorldCom précise ses intentions.

Par 11 octobre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Comme annoncé dans la revue de presse du 7 octobre, MCI-WorldCom veut tripler la taille de son réseau en Europe d’ici à la fin de l’année prochaine. Le groupe a précisé vendredi ses intentions, plus...

Comme annoncé dans la revue de presse du 7 octobre, MCI-WorldCom veut
tripler la taille de son réseau en Europe d’ici à la fin de l’année
prochaine. Le groupe a précisé vendredi ses intentions, plus
particulièrement vis-à-vis du marché français. Directeur général de la
filiale française, Dominique Lancrenon a déclaré “notre objectif est de
devenir l’un des trois premiers opérateurs sur le marché professionnel
français avec une part de 10 % d’ici à cinq ans”.
A la fin de cette année, MCI WorldCom France aura mis en place en
Ile-de-France un réseau de près de 200 km de câble optique, relié lui-même
à ses quatre directions régionales et aux réseaux paneuropéen et
transatlantique de l’opérateur américain. En 1998, l’investissement total
atteindra 1 milliard de F “aujourd’hui, notre ambition est de devenir un
acteur véritablement national et de couvrir, dès la fin de 1999,
l’ensemble du territoire français”.
La société prévoit de porter, dès mars prochain, son réseau national à 3
050 km. Celui-ci assurera la connexion de sa boucle locale parisienne et
de ses quatre directions régionales.
Le réseau reliera, d’ici à la fin de 1999, Paris et 16 grandes métropoles
régionales.
La région Ouest sera câblée en fibre optique au cours de l’année suivante.
Tout en précisant que le déploiement national en France s’inscrivait dans
une logique de développement du réseau paneuropéen de MCI WorldCom,
Dominique Lancrenon déclare “notre approche consiste à venir de
l’international vers le national et de réaliser un vrai réseau sans
couture, non pas de relier entre eux plusieurs réseaux nationaux” “Nous
sommes aujourd’hui présents dans 27 villes et 13 pays en Europe et en Asie
et il est pour nous essentiel de disposer de la maîtrise de chacune des
parties de notre réseau afin de contrôler sa qualité et les coûts”.
(Les Echos La Tribune 12/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas