Médiaréseaux lance sur ses réseaux la première offre multiservices en

Par 17 février 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Ile-de-France. Le câblo-opérateur Médiaréseaux, filiale du groupe néerlandais UPC lance une offre "multiservices" sur ses réseaux de l'Est parisien combinant à la fois des programmes de télévision,...

Ile-de-France.
Le câblo-opérateur Médiaréseaux, filiale du groupe néerlandais UPC lance
une offre "multiservices" sur ses réseaux de l'Est parisien combinant à la
fois des programmes de télévision, des services de téléphonie et l'accès à
Internet haut débit.
Implanté depuis 1996 en Seine-et-Marne, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis,
Médiaréseaux est le premier à proposer une telle offre en Ile-de-France,
avant même Lyonnaise Communications, le leader français du secteur. En
effet, bien qu'elle ait déjà lancé une offre similaire sur Annecy,
Lyonnaise Communications ne devrait commercialiser le téléphone sur la
capitale que l'an prochain.
Premier opérateur en France a avoir osé "casser" les prix en
commercialisant des petits bouquets de chaînes thématiques sur le câble,
disposant à peine de 31 000 abonnés sur les 80 000 prises environ de son
réseau français, Médiaréseaux lance aussi le téléphone sur le câble à bas
prix. L'opérateur propose ainsi un abonnement à ses services de téléphonie
locale, nationale et internationale pour 46 F par mois pour la première
ligne, 26 F par mois pour la seconde ligne. Patrick Drahi, président du
réseau affirme "c'est 32 % moins cher que France Télécom".
Le consommateur peut aussi choisir un forfait de 220 F par mois pour 10
heures de communications métropolitaines. Patrick Drahi avoue "notre
cauchemar, c'est 10 heures de communications ininterrompues entre Paris et
Bordeaux".
Pour sa part, l'accès forfaitaire à Internet haut débit est proposé à 239
F par mois, incluant l'accès à un site portal "personnalisé" pour toute la
famille.
Le réseau français devrait à terme être interconnecté aux autres gros
réseaux du groupe qui compte plus de 3,5 millions d'abonnés en Europe, sur
les grandes villes comme Amsterdam, Vienne ou Oslo.
UPC entend poursuivre son développement en France où il compte investir
"300 à 400 millions de F par an". Son objectif est de couvrir 600 000
foyers en l'an 2001. Devant construire cette année en France 75 000
nouvelles prises, puis 100 000 prises chaque année, UPC compte également
grandir par acquisitions de réseaux "nous regardons toutes les
opportunités, y compris la vente de certains réseaux par France Télécom".
Toutefois, il écarte l'éventualité d'un rachat des réseaux du plan câble
dont Lyonnaise et NC Numéricâble sont locataires "à cause de la complexité
juridique du dossier".
(Les Echos - La Tribune - 17/02/1999)

__________________________________________________________________________________

Christine Weissrock GIE Atelier de veille technologique
e-mail: cweissrock@atelier.fr
00 01 30 07 50 38 Fax. 00 01 30 07 50 39
Dirigé par Jean-Michel Billaut, l’Atelier, cellule de veille technologique
de Paribas, dispose d’un BBS (le Babillard de l’Atelier) ouvert
gratuitement à ses abonnés, d’un Web (http://www.atelier.fr) et organise
des ateliers pour ses abonnés.
Jean-Michel Billaut dirige également la publication du “Journal de
l’Atelier” vendu par abonnement, diffusé par les Editions La Pérouse.
L’abonnement à ce journal donne accès aux ateliers. (Pour obtenir un
spécimen, merci d’en faire la demande à Danièle Pellemeule ( 00 01 45 01
72 96 e-mail dpellemeule@atelier.fr).

La revue de presse française que nous éditons sur le Babillard de
l’Atelier est pour
l’instant libre de droit. Merci de nous informer de vos diffusions et
d’indiquer la source.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas