Les médias locaux migrent en masse vers le numérique

Par 22 mars 2011 Laisser un commentaire
croissance_investissement_publicité

Les sources de diffusion d'informations de proximité se transforment pour générer de nouveaux revenus grâce au technologies web. Une mutation sans précédents qui oblige les publicitaires à adapter leurs stratégies.

Quant il s'agit de communiquer avec des consommateurs proche d'un point de vue géographique, les publicitaires s’orientent de plus en plus vers les plateformes numériques. C’est ce que dévoile le Local Media Annual Forecast, l’étude annuelle réalisée par BIA/Kelsey aux Etats-Unis qui se concentre sur les dépenses publicitaires des PME et les stratégies d’achat des agences de publicité. De leurs côtés, les médias nationaux ont déjà sur tiré profit du numérique notamment avec l’essor des smarthpones et des tablettes. L’érosion de la presse papier emmène donc les émetteurs d'information à reconfigurer leurs revenus. Une tendance drainée également par les multiplications des formats, notamment  les médias sociaux et mobiles.

Croissance sans précédent

En 2015, le cabinet de conseil prévoit que la publicité en ligne et interactive devrait générer des revenus de l’ordre de 42,5 milliards de dollars. Cela représente une hausse annuelle de près de 14% entre 2010 et 2015. "Les publicitaires se déplacent vers l’online, le mobile et particulièrement les médias sociaux. On arrive à un point où les médias numériques domineront désormais également le marché de la publicité locale" explique Tom Buono, directeur de BIA/Kelsey. Cette croissance est corrélée avec celle de la publicité locale, qu’elle soit "online" ou non. La publicité locale off et online représentera une manne de 136,3 milliards en  2010 à 153,5 milliards en 2015.

Transformation du marché

"Si on souhaite avancer, le principal défi pour les publicitaires est de trouver une stratégie qui leur permettra de mettre  les médias numériques au même niveau que les canaux traditionnels" Rajoute Tom Buono. Par ailleurs, l’étude souligne que les médias sociaux deviennent de plus en plus une source de revenus, notamment grâce aux contrats locaux : ceux-ci pourront atteindre près de 4 milliards de dollars  en 2015.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas