Medweb déploie son réseau de télémédecine au Pakistan

Par 13 octobre 2008
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

Le fournisseur participe à un projet de diagnostic et de suivi médical dans les zones rurales du pays. Le projet est initié notamment par les gouvernements américain et pakistanais.

Dans les pays en voie de développement, la télémédecine est un moyen de profiter des premiers soins. En partenariat avec IBM, les gouvernements américain et pakistanais et d'autres institutions et compagnies, Medweb lance ainsi un projet de médecine à distance pour les zones rurales du Pakistan. Le but est de fournir aux populations un suivi régulier de leur état de santé. Un serveur Web sera déployé, ainsi que des logiciels de consultation collaboratifs, des portails cryptés pour sécuriser la circulation des informations médicales. Sur le terrain, les praticiens disposeront de toute une panoplie d'appareils mobiles : smartphones, caméras numériques, stéthoscopes et systèmes de scan. La plupart de ces éléments seront équipés d'un port USB.
 
Pallier le manque de médecins sur place
 
Cela facilitera le transfert des données collectées vers un PC, puis vers une plate-forme gérée par l'hôpital voisin. Une trentaine de salariés de Medweb ont été formés pour officier sur place. Cette initiative répond à de véritables besoins, comme le manque d'appareils médicaux perfectionnés, mais aussi celui de médecins : "Les trois quarts de la population vivent dans des zones rurales. Or à peine 20 % des praticiens exercent dans ces régions", explique Asif Zafar, expert en télémédecine. La détection de maladies cardiaques sera l'une des pierres de touche du projet : les maladies de cœur sont parmi les premières causes de mortalité au Pakistan. Des solutions de télédermatologie, de radiologie, d'obstétrique et de détection des maladies infectieuses seront aussi mises en place.
 
Un manque d'informations pratiques
 
Les responsables du projet proposeront enfin des modules d'entraînement pour les praticiens locaux qui veulent améliorer leurs compétences. Les responsables du projet n'indiquent pas si le matériel sera embarqué au sein d'un véhicule chargé d'aller de village en village. Pas d'information non plus sur le nombre de communautés qui seront choisies pour accueillir un centre de santé relié à l'hôpital par Internet. Quant au prix d'un tel déploiement, et le système de rémunération des praticiens, ils ne sont pas précisés. Pour rappel, en Inde, l'État de l'Andra Pradesh propose des cliniques ambulantes sous forme de camions qui embarquent le matériel nécessaire au diagnostic de pathologies comme le diabète et les maladies cardiaques, ou au suivi de grossesse.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas