Méga messageries : après Lycos, Yahoo répond à l’offre Gmail

Par 15 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Bienvenue dans l’univers impitoyable des méga messageries. Acte I : Google lance Gmail, une messagerie à 1000 méga-bytes (1000 Mo ou 1Go) - soit une capacité de stockage de 250 000 e-mails -...

Bienvenue dans l’univers impitoyable des méga messageries. Acte I : Google lance Gmail, une messagerie à 1000 méga-bytes (1000 Mo ou 1Go) - soit une capacité de stockage de 250 000 e-mails -, gratuite à condition d’accepter sur son écran l’affichage de publicités ciblées liées au contenu des messages échangés. Colère de plusieurs associations inquiètes de la liberté des internautes, premier retour d’expérience satisfait des utilisateurs.

Acte II : Lycos réplique en proposant au mois de mai dernier une messagerie possédant une mémoire de 1 giga-octet, sans publicité contextuelle liée aux messages. Le prix ? 6,99 euros par mois sur Caramail Pro, le nom de messagerie français de Lycos…

Acte III : Yahoo.com répond à Gmail en augmentant sensiblement la capacité de stockage gratuit de ses messageries : de 6 Mo, à 100 Mo. C’est dix fois moins que Google, mais c’est gratuit et sans publicité. D’autre part, Yahoo améliore son offre de messagerie payante : celle-ci passe de 100 Mo à 2 Go pour 15 euros par mois. Le tout sans publicité.

Que l’on soit pour ou que l’on soit contre, l’entrée de Google sur le marché des messageries électroniques fait son effet chez les concurrents, ce au bénéfice de la demande. Pas question pour Yahoo de céder sa place forte à celui-ci, qui gère déjà plus de 50 % des recherches effectuées dans le monde sur le Web. La réponse de Hotmail (Microsoft) devrait être pour très bientôt…

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas