Les membres de réseaux sociaux sont aussi des éditeurs de publicités

Par 14 novembre 2008
Mots-clés : Future of Retail

La plate-forme communautaire BETA Records lance DAAN. Avec ce système, les membres monétisent leurs pages personnelles et choisissent les publicités qu'ils veulent y afficher.

Après les bloggeurs, c'est au tour des membres de réseaux sociaux de jouer aux éditeurs de publicité. BETA Records, une communauté en ligne réunissant artistes indépendants et amateurs de musiques, a mis au point un système d'annonces intitulé DAAN pour "Dynamic Affinity Advertising Neywork". Le principe est le suivant : n'importe quelle personne possédant un profil sur la plate-forme peut s'en servir comme d'un espace d'affichage d'annonces publicitaires afin d'arrondir ses fins de mois. Particularité : le membre en question peut sélectionner jusqu'à trois bannières publicitaires de son choix à faire apparaître sur sa page. "Il est important que nos membres puissent choisir les marques avec lesquelles ils ont des affinités déclare Christian Honetschlaeger, président de BETA Records. Il faut aussi que les annonces de celles-ci ne défigurent pas leur profil".
Sélection de la publicité et de son emplacement
C'est la raison pour laquelle les particuliers utilisant DAAN peuvent également choisir le positionnement des bannières publicitaires sur leurs pages. Parallèlement, le système permet aux annonceurs de localiser les pages les plus populaires afin de toucher une audience la plus large possible. Mais surtout de s'assurer que l'affinité entre les lecteurs et les annonces est maximale : le possesseur de sa page sait mieux que quiconque où ses "amis" réagissent, ce qu'ils n'aiment pas, etc. En fonction des statistiques dont il dispose sur la popularité d'une page personnelle et le trafic qu'elle génère, le site BETA Records facture cet affichage aux annonceurs au CPM (coût pour mille impressions). Autrement dit, le prix payé par les annonceurs est proportionnel au nombre de personnes se rendant sur ladite page.
Paiement de l'éditeur en temps réel
La plate-forme reverse ensuite 85 % de la somme engrangée à l'utilisateur. Aussitôt après qu'un annonceur a demandé à ce qu'une annonce figure sur tel ou tel profil, son propriétaire reçoit une alerte interne et email. La publicité peut être publiée dès qu'il a accepté. Avantage du système : les paiements s'effectuent sur un compte dédié en temps réel, à mesure que d'autres membres de la communauté consultent la page de l'éditeur. L'annonceur ayant payé pour un certain nombre d'impressions, la publicité disparaît automatiquement lorsque ce chiffre a été atteint. Une autre réclame peut alors éventuellement prendre le relais. Le système est accessible à tous ceux qui le souhaitent : il peut aussi bien s'agir de grosses sociétés en quête de nouveaux canaux de communication que de petits groupes de rock voulant se faire connaître.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas