Mesurer en ligne sa consommation d'énergie permet d'imaginer des économies

Par 27 juin 2008

imeasure propose aux particuliers de calculer sur Internet leurs dépenses énergétiques. Et leur attribue un label en fonction de leur consommation.

Alors que le coût de l'énergie s'envole et que les factures de la maison sont de plus en plus élevées, les ménages voudraient avoir une idée plus précise de leur consommation et de la façon de diminuer leurs dépenses. Un outil gratuit et en ligne est désormais disponible. Il a été développé par l'ECI (Environmental Change Institute) à l'Université Oxford en collaboration avec le UK Energy Research Center (UKERC). Son objectif : donner aux utilisateurs un meilleur retour sur leur consommation d'énergie au quotidien. Baptisé imeasure, l'outil n'est pas un calculateur d'émissions de carbone : les utilisateurs y entrent leurs relevés de compteur électrique et calculent également leurs dépenses en gaz. Il fournit immédiatement un rapport faisant état de la consommation exacte du particulier et l'équivalent du dioxyde de carbone qu'il a produit. Les utilisateurs peuvent par ailleurs comparer leurs résultats à ceux des autres membres du site.
Equivalent en dioxyde rejeté
Ils obtiennent ainsi leur "Carbon label". Un label A signifie que la maison respecte les normes que s'est fixée la Grande Bretagne pour réduire de 60 % ses dépenses en énergie. Un label G est au contraire synonyme d'un foyer trop dépensier, trois fois plus que la moyenne. Ce système a déjà démontré qu'il existait de grandes variations dans les modes de consommation. C'est en en prenant conscience qu'on peut modifier nos dépenses en électricité et gaz à la maison. Les recherches à l'origine du projet sont parties de l'idée qu'une meilleure appréciation des dépenses énergétiques permettait de mieux comprendre comment réaliser des économies. "Tout le monde veut trouver un moyen simple d'économiser les ressources énergétiques", indique Catherine Bottrill, chercheuse à l'ECI. "imeasure n'est pas seulement un outil permettant aux particuliers de prendre conscience de leur consommation".
S'échanger les bonnes idées
" C'est aussi pour les pouvoirs publics un moyen d'analyser ces dépenses et d'en tirer les conclusions pour l'avenir."Ainsi, depuis un an la version beta du site a été testée avec une centaine d'utilisateurs. L'objectif étant d'augmenter considérablement leur nombre : "plus il y aura de gens, plus nous serons à même de comprendre les schémas de consommation, et donc de trouver des solutions pour les faire évoluer vers plus d'économies d'énergie", commente Russell Layberry, de l'ECI. De plus, imeasure a développé un système de compétition, en organisant des groupes d'utilisateurs, les "carbon clubs" : chaque équipe peut s'affronter pour obtenir les meilleurs résultats et être en tête du classement."Un esprit ludique, qui permet à chacun de s'échanger les bonnes idées pour réaliser des économies", conclut le chercheur.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas