La météo conditionne vos comportements téléphoniques

Par 12 octobre 2012
Mots-clés : appel, Météo, Mobile, téléphone
Téléphone

Des scientifiques ont montré que la météo aurait une influence sur le temps passé au téléphone et sur le nombre d’appels.

Fin d’une journée pluvieuse. J’ai passé mon temps au téléphone, avec ma mère puis mes amis. Je regarde la pendule. Le temps a défilé à une vitesse… Allez ! je passe un dernier coup de fil et je pars manger. Entre deux bips, je regarde dehors et pense que je suis bien quand même à la maison… Solitude, téléphone? Y a-t-il une corrélation ? Sans m’en apercevoir, le temps a conditionné mon comportement.

La météo joue directement sur nos humeurs, nos pensées, notre santé, sur notre productivité… Mais aussi sur la durée de nos appels téléphoniques.

C’est du moins le sujet d’étude de chercheurs de l’université de Newcastle. C’est en analysant les habitudes téléphoniques de 1,3 millions d'utilisateurs que l’équipe de scientifiques a pu constater que la durée d’appel augmentait en cas de météo capricieuse et/ou désagréable.  Autre constat: l’étude montre que dans ces cas-là, certes, nous passons plus de temps au téléphone, mais surtout, nous limitons nos communications aux gens proches.

Et si le téléphone ne servait pas qu’à communiquer? Le téléphone comme outil d’observation sociologique, c’est un peu l’idée défendue par le Dr Phithakkitnukoon de l’université de Newcastle. Il explique que le téléphone est « une occasion de mesurer le comportement humain à l’aune de la dynamique sociale, comme jamais auparavant».  Aujourd’hui, sans le savoir, votre comportement est peut être disséqué à la loupe.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas