Mettre à l'index est synonyme de richesse

Par 12 janvier 2009
Mots-clés : Amérique du Nord

Hé bien voilà, encore un titre qui sacrifie le fond au profit de la forme. Qui est mis à l'index, ici ? Personne ! Qui va devenir riche ici ? Personne, enfin pas en ce moment. Alors, de quoi s'agit-il exactement, parce que tout de même il faut bien entrer dans le vif du sujet si l'on veut que le lecteur n'abandonne pas le texte si durement écrit du fait d'un trop grand nombre de mots qui finalement ne font que retarder l'issue que tout le monde attend, c'est-à-dire ce qui a porté le jourrnaliste/bloggueur/jeune-fille-qui-écrit-son-journal-intime à mettre sur une page blanche en écran - en fonction de ses choix d'affichage - une suite de caractères en Times New Roman 12 nécessaire à la constitution de mots ? "Tell me that you wanna hold me, tell me that you wanna bore me, tell me that you gotta show me" (*).

Oui oui, on y va : il s'agit de la corrélation entre longueur de l'index et réussite du courtier. Enfin du trader, parce que courtier cela fait un peu Palais Brongniart qui n'abrite plus que des machines. Texto : "longer ring finger relative to the index finger is an indicator that a high-frequency financial trader is more likely to be successful". Si si. Alors, après, il a des explications ch.... enfin disons longues : du ratio entre taille de l'index et taille de l'annulaire dépend l'exposition aux androgènes avant la naissance, ce qui a des conséquences sur le cerveau. La réussite du courtier ? J'y viens.

Ces conséquences sont : plus de confiance en soi et des temps de réaction plus courts. D'où une meilleure concentration et des réflexes pour suivre le prix des actions ou des biens, d'où courtiers/traders plus effectifs. C'est capillotracté ? Oui, un peu, mais en même temps, si les scientifiques ne faisaient pas cela, personne ne reprendrait leurs travaux, il faut être juste. Là, les gars du Judge Business School and Department of Physiology, Development, and Neuroscience, University of Cambridge le voulaient.

(*) Sonic Youth, Bull in the Heather

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas