Micro paiements en ligne : des caisses enregistreuses virtuelles révolutionnaires !

Par 08 janvier 2004
Mots-clés : Smart city

Les plates-formes de téléchargements payants sont confrontées à de fortes charges sur chaque transaction qu'elles effectuent. Proportionnellement, ces coûts représentent en moyenne 25 cents pour ...

Les plates-formes de téléchargements payants sont confrontées à de fortes charges sur chaque transaction qu’elles effectuent. Proportionnellement, ces coûts représentent en moyenne 25 cents pour chaque article acheté par les internautes ! Un fichier musical sur iTunes coûtant 99 cents, on mesure bien le poids de ces charges sur tous les modèles économiques basés sur le téléchargement massif d’articles de presse, de fichiers musicaux, d’images payantes, de jeux…Face à cet état, Ronald L. Rivest et Silvio Micali, deux sommités du MIT, viennent de lancer une start-up baptisée Peppercoin www.peppercoin.com Son offre repose sur un logiciel le « pepperbill » qui évite aux sites de téléchargements payants de payer une taxe sur chaque transaction effectuée pour acheter un article. Comment cela fonctionne ? A la manière d’une caisse enregistreuse virtuelle. Au lieu de faire payer une charge par transaction, le système sélectionne une commande en ligne sur un échantillon représentatif, par exemple 20 demandes d’articles à 1 dollar. Ensuite, il multiplie le montant de la commande choisie par 20, et la soumet au site client de sorte que ce dernier n’ait à payer que 25 cents de charges, celles-ci reposant sur un montant fixe. Les technologies qui sont derrières ? Développé en langage Java, le logiciel de Peppercoin repose sur un système d’encryptage des données et d’algorithmes. Trois versions existent en fonction de masse critique des transactions. Est-ce le vrai début de l’ère des micros paiements en ligne ? Il faut d’abord que les consommateurs soient convaincus de vouloir payer à l’article, et qu’ils adhèrent à ce nouveau système ! L’offre n’en est pas moins originale. (Atelier groupe BNP Paribas – 08/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas