Microsoft autorise le libre accès à ses spécifications de virtualisation

Par 19 octobre 2006
Mots-clés : Smart city

La firme de Redmond a annoncé que tous ceux qui le souhaitent pourront utiliser librement ses techniques de virtualisation. Ses spécifications permettent à un ordinateur d'utiliser plusieurs...

La firme de Redmond a annoncé que tous ceux qui le souhaitent pourront utiliser librement ses techniques de virtualisation. Ses spécifications permettent à un ordinateur d'utiliser plusieurs systèmes d'exploitation à la fois, comme Windows, Linux ou Mac OS X.
 
En rendant libre l'accès à ses logiciels de virtualisation, Microsoft a ainsi anticipé l'essor de ses techniques dans les années qui viennent, les ordinateurs devenant de plus en plus puissants.
 
De plus, Microsoft a promis à ne pas engager de poursuites judiciaires en ce qui concerne la violation des droits d'auteur. En rendant cette licence libre, la firme de Redmond affirme que celle-ci est "une promesse irrévocable faite par Microsoft en direction de tous les utilisateurs, et de toutes les organisations dans le monde afin qu'ils puissent utiliser cette technologies patentée gratuitement, maintenant et pour toujours, en établissant des standards ouverts spécifiques".
 
Microsoft avait déjà conclu cette année un partenariat avec XenSource, le fournisseur de solutions de virtualisation de Linux, afin de lui fournir des spécifications permettant le bon fonctionnement de Windows et de Linux sur le même ordinateur.
 
Par ailleurs, Microsoft a décidé de se poser en défenseur des droits de l'homme... L'éditeur de logiciels vient en effet de publier un guide de bonnes pratiques sur le respect de la vie privée, le Privacy Guidelines for Developing Software Products and Services. Ce guide est en priorité destiné aux éditeurs de sites Internet et de logiciels.
 
"La vie privée est considéré comme l'un des droits de l'homme fondamentaux dans certaines parties du monde. De plus, assurer la protection de la vie privée des consommateurs permet de renforcer leur sentiment de loyauté et de se différencier par rapport au reste du marché", explique Microsoft dans ce document.
 
En lisant ce fascicule, les éditeurs pourront ainsi apprendre comment créer des services et des applications qui ne mettent pas en péril la confidentialité des informations.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 19/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas