Microsoft commercialisera un anti-virus indépendamment de Windows

Par 16 juin 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Microsoft est toujours sur les rails du développement d’un anti-virus. Celui-ci se retrouvera, à sa sortie, en compétition avec les produits de Symantec ou de Networks Associates, selon les...

Microsoft est toujours sur les rails du développement d’un anti-virus. Celui-ci se retrouvera, à sa sortie, en compétition avec les produits de Symantec ou de Networks Associates, selon les propres dires de Microsoft. Mick Nash, le responsable du département de la sécurité au sein de la firme de Redmond, a annoncé que le logiciel anti-virus en question protègerait Windows des fichiers malicieux, des virus et des vers. Ceux-là même qui coûtent régulièrement aux utilisateurs du système d’exploitation de Microsoft de perdre des fichiers, de voir leur PC se déconnecter arbitrairement, etc. Avec ce nouveau produit, Microsoft montre certaines velléités à s’assagir. L’éditeur aurait peut-être même tiré les leçons des remontrances que lui a déjà exprimées Bruxelles et qui potentiellement vont lui coûter 497 millions d’euros (voir article du 23.03.2004). Cette fois en effet, Microsoft prend ses précautions : la firme de Redmond a certifié que son anti-virus serait vendu indépendamment de son OS.C’est précisément dans la perspective de développer son propre produit que Microsoft avait racheté l’année dernière la technologie anti-virus de GeCAD, un éditeur roumain. Pour l’heure, la firme de Redmond n’a pas précisé à quelle échéance son antivirus serait commercialisé. (Atelier groupe BNP Paribas - 16/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas