Microsoft fait condamner les adeptes du phishing

Par 23 mai 2006

Microsoft gagne les premiers rounds de sa campagne anti-phishing lancée au mois de mars dernier. Cette technique d'arnaque en ligne consiste pour les cyber-criminels à tenter de soutirer à leurs...

Microsoft gagne les premiers rounds de sa campagne anti-phishing lancée au mois de mars dernier. Cette technique d'arnaque en ligne consiste pour les cyber-criminels à tenter de soutirer à leurs victimes, par le biais de faux sites Web, des données personnelles, telles que mots de passe, codes d'identification personnels (codes "PIN") ou informations sur leurs comptes bancaires. Les premiers jugements viennent d'être rendus aux Etats-Unis.
 
Microsoft avait promis de prendre des mesures contre les cyber-crimiels qui se rendent coupables de phishing. Pour cela, la firme avait déposé une plainte contre 125 personnes soupçonnées d'avoir recours à MSN pour leurs activités illicites.
 
La justice américaine vient de lui donner raison pour le premier procès engagé par la firme. Un jeune homme de 23 ans vient ainsi d'être condamné à 21 mois de prison pour avoir arnaqué entre 50 et 250 personnes, via la messagerie estampillée Microsoft. Il devra aussi restituer à ses victimes les quelques 57000 dollars qu'il avait obtenus d'eux grâce à cette technique de fraude en-ligne.
 
A noter que Microsoft a déjà indiqué sa volonté de prendre, d'ici fin juin, des mesures légales dans le cadre d'une centaine d'affaires similaires en Europe.
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 23/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas