Microsoft désenclave ses technologies de gestion en ligne des identités

Par 24 mai 2007
Mots-clés : Smart city

Microsoft a annoncé le 23 mai la mise en place d'Identity Metasystem, que l'éditeur présente comme un écosystème complet destiné à assurer l'échange des données personnelles sur internet...

Microsoft a annoncé le 23 mai la mise en place d'Identity Metasystem, que l'éditeur présente comme un écosystème complet destiné à assurer l'échange des données personnelles sur internet.
 
Ce "méta système" couvre trois éléments: la présentation par les internautes de leurs données personnelles, la demande de preuves par les sites ou services en ligne, et les services qui confirment les données apportées par les utilisateurs. La firme de Redmond souhaite désormais optimiser la compatibilité de technologies sur lesquelles se base ce système avec des technologies "non-Microsoft".
 
"Nos clients attendent de nous que nous soyons capables de proposer l'interopérabilité entre nos différentes solutions, et les autres plates-formes et technologies", souligne Bob Muglia, le vice-président senior du service Serveurs et Outils de Business chez Microsoft.
 
Première action: l'éditeur met son mécanisme de gestion des données destiné aux internautes (Identity Selector Interoperability Profile) à la disposition des développeurs open source. Ce, selon le modèle Open Specification Premise.
 
La firme démarre également des projets open source qui viseront à aider toutes les grandes communautés de développeurs Web à intégrer les cartes d'information, qui permettent de garantir l'identité des utilisateurs. Sont concernés aussi bien les codeurs Java que les amateurs de Ruby On Rails ou de PHP.
 
Enfin, Microsoft donne aux entreprises et institutions qui génèrent des données d'identité (sécurité sociale, gouvernements, etc.) un moyen de synchroniser les données entre les annuaires d'entreprise sous technologie Microsoft et ceux de l'open source.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/05/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas