Microsoft envisage de ne plus distribuer gratuitement ses mises à jour de sécurité

Par 04 novembre 2004
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Microsoft semble las de publier gratuitement ses bulletins de sécurité alors que nombre d'utilisateurs de son système d'exploitation utilisent des versions piratées de Windows. En effet, pourquoi...

Microsoft semble las de publier gratuitement ses bulletins de sécurité alors que nombre d'utilisateurs de son système d'exploitation utilisent des versions piratées de Windows. En effet, pourquoi fournir à ceux qui n'ont pas acheté le produit des moyens d'améliorer ce même produit ?

Steve Ballmer, le président directeur général de Microsoft, a ainsi expliqué que son groupe avait massivement investi dans l'amélioration de ses systèmes, en fournissant des kits de sécurité. En parallèle à cela, il a rappelé que des pays "comme la Chine ou encore la Malaisie" affichent des taux compris entre 95 et 98 % de versions piratées de Windows.

Ainsi, Steve Ballmer envisage de cesser la mise à disposition systématique et gratuite des mises à jour de sécurité. L'objectif n'est pas nécessairement de les rendre payantes, mais plutôt de les réserver aux vrais clients Microsoft, qui utilisent des versions légales de Microsoft.

Aucune décision n'est prise pour l'instant, mais Microsoft doit bien réaliser qu'une telle attitude, lorsque l'on dispose de plus de 90 % de parts du marché des systèmes d'exploitation, n'est pas très responsable. Si les raisons économiques de Microsoft se justifient, au vu du nombre de copies illégales de ses produits qui circulent dans le monde, l'éditeur risque de se mettre à dos de nombreux acteurs, au nombre desquels notamment les experts en sécurité.

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/11/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas