Microsoft étoffe ses solutions d'information santé

Par 29 octobre 2007
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

La firme de Redmond fait l'acquisition d'un fournisseur de systèmes d'information hospitalière professionnels innovants et consolide sa stratégie visant les secteurs de la santé.

Après le lancement de HealthVault, Microsoft consolide à nouveau son portefeuille de solutions destinées au monde de la santé. La firme de Redmond annonce aujourd'hui l'acquisition de Global Care Solutions (GCS), une société thaïlandaise spécialisée dans le développement de systèmes d'information de santé dédiés aux professionnels. Des systèmes intégrés qui permettent d'exécuter des opérations administratives hospitalières. Cette "alliance collaborative" devrait permettre la vente à l'international et l'amélioration du système de CCS qui est déjà implémenté dans sept hôpitaux de la région Asie-Pacifique. Elle s'inscrit en outre dans la stratégie de conquête internationale de l'éditeur sur le segment des produits de santé professionnels.
Gérer l'activité hospitalière
La solution d'information de GCS consiste en une suite de cinquante modules d'applications cliniques et back-office assurant la gestion des flux de travail cliniques, le traitement de dossiers médicaux, ou encore la conformité règlementaire. Celle-ci, commercialisée depuis 2000, repose notamment sur les technologies de serveurs Windows Server 2003 et MS SQL Server 2005. L'acquisition de GCS permettra en outre de compléter la solution Azyxxi, déjà proposée par Microsoft aux hôpitaux disposant d'un système préexistant. Déployé de longue date à l'hôpital international de Bumrungrad (Bangkok), le système de GCS a notamment remporté le prix “Frost & Sullivan SEA HIS Market – Product Line Strategy” récompensant le développement d'un "système d'information hospitalière totalement intégré".
 
Une solution éprouvée
 
"La solution de GCS nous a permis de gérer si efficacement les demandes de rendez-vous, les multiples langues et les dossiers médicaux que le temps moyen d'attente pour voir un docteur est de seulement 17 minutes. Le logiciel de GCS est la clé de notre fourniture de services, de la qualité médicale et de notre performance financière", a déclaré Mack Banner, président-directeur général de l'hôpital. Un témoignage d'efficacité qui tranche avec les tergiversations françaises autour du Dossier Médical Personnel (DMP), qui tarde à se mettre en place.
 

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas