Microsoft fluidifie le trafic routier

Par 15 avril 2008

L'éditeur introduit sur le marché de la navigation un logiciel qui permet d'éviter les embouteillages. Un système inspiré des machines intelligentes dont les données sont mises à jour en temps réel.

La mise à jour des données concernant le trafic routier est un service fortement demandé par les utilisateurs. Microsoft lance un logiciel gratuit pour éviter les embouteillages. Outil de navigation, ClearFlow prend aussi en compte des informations en temps réel afin d'établir des itinéraires alternatifs en cas de bouchons sur la route. Ce dispositif applique les avancées dans le domaine de l'intelligence artificielle aux problèmes de congestion du trafic. Un projet qui a démarré en 2003 avec Eric Horvitz, chercheur en IA chez Microsoft, qui rappelle que les petites routes sont aussi importantes que les axes majeurs si l'on veut  créer une solution de localisation. Le nouveau logiciel, disponible sur le moteur de recherche de la société, Live.com, intègre différentes variables du monde réel : événements sportifs qui gonflent la circulation, conditions météorologiques, heures de pointe, jour de la semaine, etc. Il reflète et analyse les interactions complexes entre ces données en temps réel, afin de proposer des chemins moins encombrés aux conducteurs. Ce, dans soixante-douze villes américaines.
Grands axes ou itinéraires bis
La société avait déjà lancé un système similaire fin 2007, mais ce dernier s'avérait limité car il ne fournissait pas d'informations pratiques sur l'état du trafic dans les rues adjacentes aux grands axes. Il indiquait par ailleurs les itinéraires possibles, sans mise à jour de la circulation, se contentant en quelque sorte d'un rôle de GPS. Le système supposait que ces routes parallèles seraient logiquement plus fluides car normalement moins fréquentées par les automobilistes. Un raisonnement qui s'avère en pratique souvent faux. ClearFlow propose quant à lui des itinéraires qui ne viendraient pas automatiquement à l'esprit du conducteur. Par exemple, le logiciel peut calculer quel trajet va prendre le plus de temps. Et peut alors conseiller au conducteur de rester bloqué dans les embouteillage car les petites rues alternatives sont déjà prise d'assaut par les chauffeurs fuyant le trafic. Le logiciel compare ainsi les options et propose à l'utilisateur celle qui lui fait économiser le plus de temps.
Microsoft veut rattraper Google dans les systèmes de localisation
Clearflow s'appliquait à l'origine à Seattle et sa région : les employés de Microsoft avaient accepté d'embarquer dans leurs propres véhicules des GPS qui enregistraient les trajets qu'ils parcouraient. Le logiciel a ainsi pu consigner  plus de 15 000 trajets, couvrant plus de 125 000 miles. Aujourd'hui, plus de 60 millions de segments de routes sont identifiés aux Etats-Unis. Ce projet est envisagé comme un moyen de rattraper le retard qu'a Microsoft sur Google dans le domaine de la navigation. Ce dernier domine en effet ce secteur notamment avec son outil google map. Avec Clearflow, la société compte s'imposer comme fournisseur de services liés à son offre de Live Search. A noter, un partenariat a déjà été passé avec Garmin, qui assure la compatibilité du GPS avec le logiciel et ses données.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas