Microsoft porte plainte contre 55 revendeurs de logiciels pirates

Par 02 novembre 2006

La firme de Redmond ne fait pas dans la demi-mesure et attaque de front le problème des copies illégales de logiciels. Microsoft vient en effet d'annoncer qu'il avait déposé 55 plaintes à travers...

La firme de Redmond ne fait pas dans la demi-mesure et attaque de front le problème des copies illégales de logiciels. Microsoft vient en effet d'annoncer qu'il avait déposé 55 plaintes à travers le monde contre des revendeurs pour contrefaçon de logiciels.
 
"L'annonce d'aujourd'hui marque la première action en justice du groupe au niveau mondial contre les revendeurs en ligne", a annoncé la firme dans un communiqué.
 
Au total, 15 plaintes ont été déposées aux Etats-Unis, 10 aux Pays-Bas, 10 en Allemagne, 5 au Royaume-Uni et 5 en France. D'autres actions en justice ont été également engagées en Argentine, en Australie, en Belgique, en Corée du Sud, au Mexique et en Pologne.
 
Ces copies pirates étaient notamment revendues sur des sites d'enchères en ligne, comme le célèbre eBay.
 
Microsoft estime que cette traque des revendeurs de versions contrefaites de ses logiciels est essentielle, à cause du manque à gagner bien sûr, mais aussi parce qu'"un logiciel contrefait est défectueux et dangereux car le pirate altère le code authentique, ce qui laisse des portes ouvertes pour l'usurpation d'identité ou d'autres violations sérieuses de la sécurité".
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 02/11/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas