Microsoft prêt à ouvrir un laboratoire en partenariat avec l'Inria à Paris

Par 22 avril 2005
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud, Europe

Microsoft à Paris pour y mener des recherches en sécurité et en calcul scientifique ? C'est fort possible... Quelques mois après l'installation du géant des logiciels à Bangalore, en Inde, c'est...

Microsoft à Paris pour y mener des recherches en sécurité et en calcul scientifique ? C'est fort possible... Quelques mois après l'installation du géant des logiciels à Bangalore, en Inde, c'est visiblement sur l'Hexagone que Microsoft a jeté son dévolu. Le quotidien économique Les Echos publiait dans son édition de jeudi une information selon laquelle la firme de Redmond serait prête à annoncer mardi prochain l'ouverture d'un centre de recherche en région parisienne.
Le quotidien avance même que Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, doit signer un protocole d'accord avec le ministre délégué à la recherche François d'Aubert et avec le PDG de l'Inria Gilles Kahn. C'est en effet avec l'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique que Microsoft a choisi de nouer un partenariat.
Des voix s'élèvent déjà, parmi les chercheurs. Et plus particulièrement dans la communauté des défenseurs de l'open source, pour qui un partenariat entre l'Institut national et le groupe américain est jugé dangereux.
Concrètement, Microsoft investirait pour l'ouverture de son nouveau laboratoire 10 millions d'euros, pourrait s'installer selon Les Echos sur le site de l'Inria Futurs, à Saclay et embaucherait très certainement de jeunes chercheurs issus des écoles françaises les plus prestigieuses.
(Atelier groupe BNP Paribas - 22/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas