Microsoft s'allie avec 3Com.

Par 17 mars 1999

La semaine dernière, Microsoft et 3Com se sont alliés pour lancer de nouveaux produits destinés au marché jugé très prometteur par tous les experts : la mise en réseau de tous les appareils et équ...

La semaine dernière, Microsoft et 3Com se sont alliés pour lancer de
nouveaux produits destinés au marché jugé très prometteur par tous les
experts : la mise en réseau de tous les appareils et équipements
électroniques et informatiques équipant une maison. L'accord doit permette
à 3Com "d'intégrer au mieux les nouveaux produits aux logiciels de
Microsoft afin de garantir leur simplicité d'utilisation".
3Com possède déjà une gamme d'équipements permettant de relier entre eux
plusieurs micro-ordinateurs familiaux.
Grâce à son alliance avec Microsoft, le constructeur américain espère
produire en juin aux Etats-Unis une nouvelle génération de matériels sans
qu'il soit nécessaire de tirer de nouveaux câbles à l'intérieur de la
maison.
Les appareils seront reliés soit par transmission radio, soit en utilisant
les câbles électriques équipant déjà le foyer.
Ces nouveaux équipements devraient être disponibles en France dès la fin
de l'année. Directeur marketing de la filiale française de 3Com, Joël
Hamon assure "connecter quatre PC coûtera environ 2 000 F".

Selon une étude du Yankee Group, près d'un tiers des foyers américains
possédant un ordinateur personnel (un peu plus de 13 % de l'ensemble des
foyers) serait prêt à connecter l'ensemble de ses équipements.
Selon une étude publiée ce mois-ci par Dataquest, 19 % des 33,3 millions
de foyers américains possédant plus d'un PC en 2002 seront équipés à cette
date d'un réseau de ce type.

18 millions de foyers américains possédaient l'année dernière plus d'un
PC. Seuls 2,4 % d'entre eux avaient bâti un petit réseau reliant les
différents équipements informatiques. Ce marché devrait atteindre 2
milliards de dollars en 2003 selon Dataquest, contre 230 millions de
dollars en 1999 (source Cahners In-Stat).
Analyste chez Cahners In-Stat, Mike Wolf explique que l'émergence des
réseaux domestiques "ne se limitera pas uniquement à relier des PC entre
eux". Le nombre croissant de "set top boxes" et l'amélioration de la
communication entre télévision et équipements informatiques devraient
permettre en 2003 l'implantation des réseaux dans 9 % des foyers
américains ne possédant qu'un seul PC, contre 1 % en 1999.

De leur côté, Intel et Compaq s'apprêtent également à attaquer ce nouveau
marché. A la fin du mois de janvier, Sun Microsystems a, pour sa part,
annoncé la disponibilité de Jini, nouveau langage de programmation basé
sur Java permettant à un programme informatique de fonctionner sur
différents systèmes.

La plupart des acteurs ne savent pas encore s'ils doivent choisir le camp
Microsoft ou celui de Sun.
Joël Hamon observe "nous nous devons de disposer des différents standards
du marché, y compris Jini. Ce n'est pas parce que nous avons un accord
avec Microsoft que nous nous interdisons un partenariat avec une société
concurrente".
(Le Figaro - 17/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas