Microsoft sort la version finale de son antispyware Windows Defender

Par 26 octobre 2006
Mots-clés : Smart city

Après deux années de test, la firme de Redmond sort sa version finale et gratuite de son antispyware Windows Defender. Le logiciel est pour le moment seulement disponible en anglais mais les...

Après deux années de test, la firme de Redmond sort sa version finale et gratuite de son antispyware Windows Defender. Le logiciel est pour le moment seulement disponible en anglais mais les versions en d'autres langues devraient être disponibles dans les prochaines semaines.
 
Conçu pour traquer et supprimer les logiciels espions présents sur l'ordinateur, Windows Defender ne pourra être installé que sur les systèmes d'exploitation Windows XP et Windows 2003. Windows Defender sera aussi bien évidemment intégré au nouveau système d'exploitation Windows Vista. Contrairement aux versions bêta, l'édition finale présente des performances d'analyse améliorées et la possibilité de nettoyer automatiquement les spywares pendant des analyses programmées.
 
Mais les principaux rivaux de Microsoft sur le marché de la sécurité, Symantec et McAfee, ne semblent pas rassurés. Ils ont déjà accusé Microsoft de nuire à leurs intérêts en empêchant leurs logiciels de sécurité d'accéder au noyau du système de Windows Vista.
 
D'ailleurs, Symantec n'hésite pas à critiquer ouvertement Windows Defender : "Une application uniquement dédiée à la lutte antispyware ne peut offrir toutes les protections nécessaires, surtout avec le nombre croissant de menaces polymorphes", a indiqué la société.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas