Microsoft fait une croix sur le PDF dans Office 2007

Par 05 juin 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Microsoft tente de renouer le dialogue avec Adobe. Sous la menace de possibles actions judiciaires, Microsoft a finalement décidé de revoir ses plans quant à la prise en charge du format PDF...

Microsoft tente de renouer le dialogue avec Adobe. Sous la menace de possibles actions judiciaires, Microsoft a finalement décidé de revoir ses plans quant à la prise en charge du format PDF (Portable Document Format), propriété d'Adobe, dans sa prochaine suite bureautique "Office 2007".
 
L'une des nouveautés très attendue d'Office 2007 est la possibilité d'enregistrer des documents au format PDF, car jusqu'à présent, le support de ce format était impossible dans l'application de Microsoft.
 
Or, le PDF est un standard ouvert qui reste la propriété d'Adobe. La société peut ainsi en interdire le support. Ce qu'elle s'est empressée de faire pour son concurrent Microsoft, allant même jusqu'à menacer de porter plainte en Europe contre le géant de Redmond, s'il persistait à inclure cette fonctionnalité dans sa prochaine version d'Office.
 
Adobe souhaitait effectivement que la prise en charge en standard du format PDF soit une option payante proposée séparément. Après un refus catégorique de céder aux exigences d'Adobe, Microsoft a finalement décidé de couper la poire en deux.
 
Aujourd'hui l'éditeur de Redmond a accepté de retirer le produit d'Adobe d'Office mais refuse qu'il devienne payant, affirmant qu'il ne comprend pas l'acharnement d'Adobe à "vouloir faire payer quelque chose que tout le monde peut déjà utiliser gratuitement". Microsoft précise simplement que les utilisateurs pourront télécharger gratuitement un logiciel offrant ces possibilités.
 
 "Nous avons fait de nombreuses choses pour satisfaire Adobe et fait de nombreuses propositions pour éviter un conflit. Mais nous sommes malheureusement arrivés à un point où nous pensons que ce que demande Adobe n'est pas dans l'intérêt de nos utilisateurs", a ainsi précisé un représentant de Microsoft.
 
Mais, les tentatives de Microsoft pour aboutir à un accord à l'amiable ne sont pas surprenantes, car pour une fois la firme a beaucoup à craindre d'un refus d'Adobe. En effet, sans l'intégration du format PDF, Office 2007 risque de perdre beaucoup de son intérêt auprès des utilisateurs.
 
Pour ne pas être les premiers à pâtir de cette guerre économique, ces derniers pourront toujours se munir de la suite bureautique gratuite OpenOffice.org qui a, pour sa part, obtenu la licence.
 
(Atelier groupe BNP Paribas- 05/06/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas