Mieux vaut être beau et riche que laid et pauvre

Par 01 septembre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Europe

Vous serez certainement d'accord avec moi, ou du moins, votre banquier le sera. Car c'est désormais prouvé : être beau, ça rapporte. Avec votre gueule d'ange et votre joli minois, vous avez plus de chance d'avoir un salaire à la hauteur de vos espérances, que votre voisin disgracieux. C'est injuste, mais c'est comme ça. Et ce n'est pas moi qui le dis, mais une très sérieuse étude de l'Université d'Amsterdam. Les chercheurs qui l'ont menée ont étudié les candidats au jeu hollandais "Shafted". Le principe : les participants s'éliminent entre eux. Un bon début. Or il s'avère que ceux répondant le moins aux critères de beauté étaient deux fois plus éjectés que les autres. Ce qui ajoute certes un peu de piment au jeu pour le spectateur qui se délecte devant sa télé. Mais ce dernier doit être averti : cette terrible et injuste sélection sévit aussi dans le monde du travail. Et tout de suite, on rigole moins fort. Voire plus du tout d'ailleurs. Les gens beaux gagnent 10 % à 15 % que leurs vilains homologues. Un fait que de nombreuses études avaient déjà soulevé. Mais ce qu'elles ne précisaient pas était pourquoi ils gagnaient plus. Nous sommes désormais éclairés sur ce point par la très sérieuse étude de l'Université d'Amsterdam : c'est dû à la discrimination faite aux moches. Voilà.

Haut de page

1 Commentaire

Hi
It's uncommonly, very interesting thoughts

Soumis par chinaman (non vérifié) - le 18 septembre 2008 à 05h36

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas