Le Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie lance son

Par 05 juillet 2001
Mots-clés : Smart city

programme ministériel pour l’administration électronique: l’e-ministère. La démarche de l’e-ministère s’inscrit naturellement dans le cours de la réforme / modernisation, dont les objectifs sont de...

programme ministériel pour l’administration électronique: l’e-ministère.
La démarche de l’e-ministère s’inscrit naturellement dans le cours de la
réforme / modernisation, dont les objectifs sont de simplifier la relation
avec l’usager, de moderniser l’environnement et le contenu du travail des
agents et d’accroître l’efficacité des services du ministère.
Le contenu du portail Minefi http://www.minefi.gouv.fr, ouvert en janvier
2001, s’enrichit de plus d’informations et de services en ligne. Sa
structure a également été réorganisée en fonction des produits et des
publics.
Pour mieux répondre aux attentes du public, le Ministère s’engage
désormais sur un délai de réponse à toute demande adressée par mèl. Le
délai moyen de réponse sera de 48 h (72 h pour toutes questions posées par
mèl concernant l’euro). De plus, les 1 000 questions les plus fréquemment
posées et leurs réponses seront régulièrement mises à jour et publiées sur
le site du ministère.
Pour faciliter l’accès des citoyens à l’administration, le site du Minefi
met aujourd’hui à la disposition des particuliers des rubriques consacrées
aux démarches relatives à la consommation, le surendettement, la
fiscalité. La plupart des formulaires nécessaires à ces démarches ainsi
que des modèles de lettres sont disponibles. Pour permettre aux
mal-voyants d’accéder à la richesse du site Minefi, une version texte du
portail est disponible.
Des stations d’accès en libre-service, permettant l’accès aux informations
et aux sites du Minefi vont être déployés dans les principaux espaces
d’accueil du ministère. Ils seront ouverts à tous les publics et
spécialement à ceux qui n’ont pas accès à l’information en ligne
(personnes âgées, handicapés, chômeurs, jeunes défavorisés, exclus).
Le Minefi organise actuellement des forums. Ce dialogue avec le public et
ces échanges thématiques vont se multiplier à l’avenir. De même, les
vidéos des principales conférences de presse et interventions du Ministre
seront régulièrement diffusées sur le site Internet.
La rubrique actuelle «services» du site Internet du Minefi sera
transformé en un ensemble de portails renvoyant à un contenu plus riche en
prestations en ligne. Un portail pour les professionnels permettra ainsi
de présenter, en fonction des attentes de ces publics, les actualités,
informations, documentations et téléprocédures au fur et à mesure de leur
mise en œuvre. Sur le même principe, un portail «élus» et un portail
«jeunes» seront proposés.
Des sites de commerce électronique pour la vente d’ouvrages, d’études
périodiques et de produits seront ouverts. Les Monnaies et Médailles
http://www.boutique.monnaiedeparis.fr proposent d’ores et déjà un site de
vente en ligne avec paiement par carte bancaire, étendu prochainement aux
cadeaux d’affaires aux entreprises. En 2001, l’INSEE va ouvrir un site de
commerce électronique permettant de passer en ligne des commandes
d’ouvrages et de CD-Roms, d’acheter et de recevoir par téléchargement des
données tirées du recensement de la population. Le paiement se fera par
carte bancaire. La possibilité de mettre en place une fonction du type
«porte-monnaie électronique» est à l’étude.
Depuis le 1er trimestre 2001, le Minefi expérimente dans deux régions et
deux départements le réseau Mininfo. Sa vocation est de traiter de façon
rapide les demandes formulées par les entreprises. Si l’expérimentation
s’avère positive, le réseau Mininfo sera généralisé.
Aujourd’hui 59 621 agents disposent d’un poste personnalisé avec accès à
la messagerie et à l’intranet ministériel Alizé via leur intranet
directionnel. La totalité des agents disposeront à la mi 2002 d’un poste
de travail personnalisé.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 6/07/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas