MinutePay lance en France son service de paiement par e-mail.

Par 10 septembre 2001

Face aux réticences d’une majorité d’internautes à utiliser leurs cartes bancaires pour les achats sur Internet, MinutePay offre une nouvelle solution de paiement par e-mail. Ce nouveau mode de paie...

Face aux réticences d’une majorité d’internautes à utiliser leurs cartes
bancaires pour les achats sur Internet, MinutePay offre une nouvelle
solution de paiement par e-mail. Ce nouveau mode de paiement par e-mail,
inédit en France, dédié dans un premier temps aux particuliers, est un
système simple.
Pour envoyer de l’argent à un particulier, il suffit de posséder une
adresse e-mail et de s’inscrire sur le site http://www.minutepay.com. Le
destinataire n’a besoin que d’une adresse e-mail.
Tous les paiements par MinutePay sont effectués à partir du site
minutepay.com. Ils sont notifiés par e-mail. Dès que l’e-mail MinutePay
est reçu et accepté par son destinataire, le compte est automatiquement
crédité. Aucune information confidentielle n’est utilisée ou ne circule
sur Internet au cours des transactions.
Aucun frais n’est prélevé sur les échanges ou sur la gestion des comptes.
MinutePay est entièrement gratuit pour les particuliers et permet les
micro-paiements.
MinutePay a choisi de lancer son offre tout d’abord en France. Cette
solution sera prochainement disponible en Espagne, en Italie et au
Royaume-Uni puis étendue à l’ensemble des pays européens.
Dans chaque pays, MinutePay s’appuie sur une expertise bancaire locale. En
France, MinutePay a signé un partenariat industriel et stratégique avec
Banque Directe (groupe BNP Paribas). Dans le cadre de ce partenariat,
Banque Directe est dépositaire des fonds et assure l’interface avec le
système bancaire français.
Créé en juin 2000, Minute Pay International, soutenu initialement par
Chrysalead, un fond d’investissement et de conseil destiné aux jeunes
entreprises de la nouvelle économie, réunissant le groupe Danone, CVC
Capital Partners, GIMV et Valoris, a accueilli dans son capital en avril
2001 le groupe BNP Paribas.
Rappelons que le paiement par e-mail est en pleine expansion aux
Etats-Unis. 10 millions d’internautes l’ont déjà adopté, ce qui représente
pour 2001 un volume de transactions de plus de 3 milliards de dollars. Les
experts prévoient un volume de transactions de 34 milliards de dollars
d’ici 2003.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 11/09/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas