Mise au point d'une nouvelle prothèse biomécanique

Par 24 juillet 2007 2 commentaires
Mots-clés : Smart city, Moyen-Orient

Des chercheurs du MIT ont présenté une prothèse cheville-pied à assistance électrique. Ce prototype pourrait bientôt équiper les vétérans de la guerre d'Irak...

Des chercheurs du MIT ont présenté une prothèse cheville-pied à assistance électrique. Ce prototype pourrait bientôt équiper les vétérans de la guerre d'Irak. 

Un groupe de recherche du MIT a dévoilé une prothèse cheville-pied d'un nouveau genre lors d'une démonstration publique au centre médical militaire de Providence. Au centre de l'attention, Garth Stewart, vétéran de la guerre d'Irak et amputé de la jambe gauche, a pu démontrer l'efficacité du système biomécanique qui compose cette innovation. Ce prototype, qui se veut reproduire le plus fidèlement la démarche humaine, se décline sous la forme d'un système complexe de ressorts apparentés à des tendons, le tout actionné par un moteur électrique. Pour le professeur Roy Aaron, "l'objectif est de développer une jambe artificielle fonctionnant comme une jambe biologique".

Pallier les manques des prothèses actuelles

D'après le Professeur Hugh Herr, chercheur responsable du projet au MIT Lab, "ce système est conçu pour développer une poussée en avant trois fois supérieure à celle d'une prothèse conventionnelle, et permet pour la première fois aux personnes amputées d'accéder à une démarche plus naturelle". La question de l'énergie déployée apparaît comme essentielle au maintien de l'équilibre. A cet égard les modèles actuels ont montré leurs limites. Lors de la marche, une personne équipée d'une prothèse "classique" dépenserait ainsi 30% d'énergie de plus qu'un valide. Ce nouveau type de prothèse mécanique à "assistance électrique" permettrait de prendre en charge une partie de l'effort traditionnellement fourni par le patient. 

Gagner en autonomie

En outre, le moteur permettant l'impulsion est directement alimenté grâce aux mouvements de la jambe concernée. Plus que de recouvrer une démarche naturelle, la personne équipée devrait gagner en mobilité et mieux contrôler sa jambe. Cette prothèse a été développée dans le cadre de l'activité du Center for Restorative and Regenerative Medecine issue de la collaboration du centre Providence et de chercheurs pluridisciplinaires du MIT et de la Brown University.
Elle pourrait être disponible à la vente dès l'été 2008. 

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/07/2007)

Haut de page

2 Commentaires

Bonjour je souhaite savoir si vous faite les doigts

Soumis par fetouhi (non vérifié) - le 17 octobre 2013 à 14h02

Bonjour je souhaite savoir si vous faite les doigts

Soumis par fetouhi (non vérifié) - le 17 octobre 2013 à 14h02

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas