Mise au point d'une radio nanométrique

Par 26 octobre 2007
Mots-clés : Smart city

Un système radiophonique de quelques nanomètres transforme les ondes radio AM en sons. Une invention qui préfigure les appareils de communication de demain.

La taille des appareils de communication du futur pourrait bien se mesurer en nanomètres. Des chercheurs de l'université de Californie Irvine viennent de mettre au point le premier système sans-fil nanométrique capable de convertir des ondes radios AM en sons. Prenant la forme d'un détecteur constitué de nanoparticules de carbone, cette "radio nanométrique" serait près de mille fois plus fine qu'un cheveu humain. Une invention qui marque un pas important dans l'évolution de la nanoélectronique, selon les auteurs du projet.
Démonstration à l'appui
Cette innovation pourrait en effet ouvrir la voie à la production de systèmes de communication radio d'un nouveau genre, d'une taille jusque là inédite. Les chercheurs Peter Burke et Chris Rutherglen ont récemment fait la démonstration de leur appareil qui s'apparente à un démodulateur constitué de nanotubes de carbone. Grâce à leur procédé, les scientifiques sont ainsi parvenus à transmettre de la musique classique d'un baladeur iPod à une paire d'enceintes située à quelques mètres de distances.
 
Première scientifique
 
Bien que des systèmes de radiodétection nanométrique aient déjà été mis au point par le passé, il s'agit de la première expérience concluante intégrant ce type de technologie dans un véritable système radiophonique. Les chercheurs ont également avancé que la généralisation de ce type de composants radio pourrait être au centre du développement de systèmes de communication sans-fil nanométriques intégrés. Leur invention pourrait en effet trouver de nombreuses applications dans les secteurs de l'industrie, du commerce, ou encore de la médecine.   

François Julien

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas