Mitsubishi Electric restructure ses activités. Actuellement, ses

Par 03 décembre 1997

activités se partagent entre les systèmes de télécommunications et d'information (36 % du chiffre d'affaires), les produits d'électroménager (27 %), les automatismes (17 %) et les ascenseurs (20 %)....

activités se partagent entre les systèmes de télécommunications et
d'information (36 % du chiffre d'affaires), les produits d'électroménager
(27 %), les automatismes (17 %) et les ascenseurs (20 %). Mitsubishi
Electric qui vient d'enregistrer, pour la première fois de son histoire,
un résultat négatif (voir la revue de presse du 02/12) s'apprête à
redistribuer et à restructurer ses sites industriels. Ne prévoyant aucun
licenciement au Japon, l'usine d'Atlanta (Etats-Unis), spécialisée dans
les téléviseurs, sera en revanche fermée, ses fabrications seront
transférées au Mexique. L'avenir du site écossais où sont produits
téléviseurs et magnétoscopes reste en suspens pour l'instant. Si le groupe
prévoit toujours d'investir 5 milliards de F pour les deux à trois
exercices à venir, partagés entre l'achat d'équipement et la recherche,
l'export doit prendre le pas sur le marché intérieur "en 2010, nous
devrions réaliser 50 % de l'ensemble de nos activités à l'étranger". Du
reste, Mitsubishi Electric vient de prendre 10 % de participation dans
Skybridge, société créée par Alcatel Alsthom aux Etats-Unis pour exploiter
le futur réseau satellitaire multimédia.
(Les Echos - 03/12/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas